Tome deux .......l'Enquète.Policière.......01...La Convoquation.

02.Retour à la vie comment avant?

03.La lettre Manuscrite.

04.le jeu du Chat et De la Souris.

05.Mon Amie Jennifer.

06.Le Bureau Du Commissaire.

07.Qui Est'elle vraiment?

08.Etat des lieux le male.

09.Etat des lieux La femme.

10.Ange Ou Démon?

11.Avec jennifer vers la cabane.

12.assassin par procuration.

La convoquation au commissariat.

                                La nuit se passa normalement, aucun soubresaut, rien! Ce sommeil tellement réparateur, nous faisait le plus grand bien. Demain serait un autre jour, pour moi ,peut être de terribles découvertes ? pour elle, je pense le mensonge perpétuel. Je n'ose pas toucher ce corps, et pourtant! il me transforme à chaque effleurement en courant alternatif haut voltage. Tant pis, j'attendrais de meilleurs auspices. Nous sommes convoqués au commissariat central, ce dernier dans la basse vallée , ressemble plutôt à un bunker genre mur de l'Atlantique ,qu'à un joli immeuble moderne. Une secrétaire ,aimable comme une porte de prison, normal c'est l'antichambre de la tôle, nous indique la direction à prendre. Quatrième étage, fond du couloir, troisième bureau à droite. Pas d'ascenseur, évidemment, il nous faut grimper marche par marche cet escalier en colimaçon vermoulu. Vestige d'une république abandonnée, cet ouvrage, risque à tout moment de s'effondrer, et de partir en poussière. Nous y sommes, sur la porte, trône une étiquette type postit, il est indiqué au marqueur:commissaire Moulin. Nous frappons, pas de réponse!! ça vient!! gueule de l'intérieur une voix essoufflée. Enfin nous rentrons, pas trop vite, on ne sait jamais, un traquenard est peut être possible. Un bonhomme, genre inspecteur Colombo, braguette ouverte, se tiens assis sur un bureau en formica. Au fond de cette pièce, une femme grande complètement déglinguée se remet certainement d'une attaque en règle, elle remet en ordre de bataille ses attributs personnels. Pas tout à fait ,du sperme coule le long de sa cuisse, il est excitant ce tableau!! Bonjour......Commissaire Pommealeau, me réponds ce bonhomme presque obèse. Mon adjointe inspecteur Labavure, mademoiselle ,corrige t'elle!!. Nous sommes impressionnées,par tant de volupté dans ces paroles. Une pétasse, plus une pomme ,elle est bien défendue! la société!!Nous allons êtres interrogés séparément, moi par le gros, mon épouse par Labavure. Cette dernière s'empare de ma protégée, la pousse la main aux fesses, dans ce couloir putride. Votre nom, matricule ,adresse, enfin tout de ce je connais de moi sur ma carte d'identité. Je m'assied sur la chaise branlante, debout!! svp. Bordel je ne suis que témoin? Pour l'instant!! me réplique le bonhomme. A sa main droite un annuaire énorme, ils en sont encore aux bottins, c'est pas possible!!Dans la pièce à coté le ton monte, Labavure sa proie en ligne de mire, monte sur ses grands chevaux, attaque délibérément ,par la vitre presque sans teint, à travers cette vitre un peu opaque, je les distingue la flic et sa future victime mise en pâture, je crains que mon épouse craque. Mon interlocuteur se délecte de ce théâtre vivant Elle me raconteras ,plus tard, que l'inspectrice avait décidée de lui faire une fouille complète dans les parties les plus intimes intimes!!c'était de Labavure tout craché!! c'en était suivi une démonstration avec ce fameux bottin assommoir. Pour l'instant, ce commissaire ronchonne dans sa barbe de huit jours, c'est fou! tous ces bonhommes qui se laissent pousser leurs poils ,cela fait négligé, peut être que ces derniers sont absents dans leurs culottes sales ? Moi toujours rasé de prêt, je présente le maximum de propreté, j'en suis certain, le gel alcoolisé fait parti de ma panoplie de nettoyage, pas question de laisser une infime partie de mon corps souillé par quoique ce soit . Je continu! ,ce commissaire barbu, toujours la braguette grande ouverte, sa verge encore proéminente essaye de se frayer un passage entre sa culotte et ce pantalon, il est encore excité ce malotru?. De plus des taches fraiches sur le devant du pantalon, commence à me poser des questions saugrenues. En fait! il doutait de ma présence sur ce pic Noir. Je devenais, en fait, de témoin, en suspect numéro un!!, c'était ultra fort de café quand même!! Il commençais à prendre ce bottin, de au moins cinq mille page, il faut au moins deux bras pour le soulever à hauteur de mon crane!!Des commissures de ses lèvres en désordres ,de la bave en sort, c'est véritablement un gros porc!!!ce Pommealeau!!Maintenant il ressemble ,sans l'imperméable, au sergent Garcia!!Sans prévenir je prend un coup sur la tète, ha!! la vache ça fait mal, je tombe à la renverse, sur ce mec, tellement gonflé ,que je me fait aucune contusions. Je reste assis un petit moment sur ce ballon de baudruche, il vitupère, quand !! la porte s'ouvre. Labavure est la, ho!!mon chéri, zut!! je vois bien que ce mot lui a échappé, vous pourriez m'aider à le relever quand même!! elle rigole!! ce gros sac plein de conneries, pour être poli!! Vous bougez pas, sinon je vous mets les menottes. Quarante huit heures de garde à vue vous ferait le plus grand bien à vous deux. Ni une ni deux les renforts arrivant ,nous serons attachés avec menottes au radiateur de chauffage. C'est délirant, tous ces personnages, peut être chottés, certainement bourrés comme des soudarts de l'armée de Napoléon. Ma femme et moi, ne rigolons plus du tout, elle s'est retrouvée sans sa jupe, sa culotte arrachée, sa poitrine imposante à l'air. Ils sont au moins trente à soupeser le pour et le contre. Il n'y a rien de plus beau des fonctionnaires de police municipale au travail! le commissaire récupère doucement, Labavure est aux petits soins avec lui, elle remet cette verge dans ce slip pas très propre, c'est du grand guignol; la belle et la bête en personne, version année deux mille. Pour vous décrire Labavure: imaginez une SS des années quarante, fine, extrêmement sévère, en fait ,une immonde garce de premier choix, prête à tout pour abattre le menu fretin qui se présenteras à elle!!manque plus que le fouet, la baignoire, enfin, tout ce que vous pourriez imaginer. Dans mes fantasmes les plus crus je ne vois pas baiser une matrone pareille, c'est sur! toute partie de jambes en l'air se terminera en partie de bandage effrayant . Elle est certainement capable de tuer toute personne soumise à ses plus abjectes désirs. Il se fait tard, un brigadier a apportées des bières de très mauvaise qualité, ils font boire de force ma femme, moi je prend la mousse en plein figure, je lui balance mon pied en pleine poire, alors la!!!! c'est la guerre dans cette pièce? un officier supérieur attiré par l'émeute a déboulé sur ce champ de bataille. Il était temps!! le viol n'était pas très loin, je m'appelle capitaine Lestaqueattaque ,commissaire divisionnaire de ce secteur vous n'avez rien mademoiselle? madame!! svp. Toi ta gueule !! je m'adresse à cette femme. Il la détache délicatement, l'aide à se rhabiller ,ajuste cette culotte neuve des galeries,il est plein d'intentions, un vrai gentlemen. Venez !suivez moi, nous allons remettre de l'ordre dans vos vêtements. Il la relève ,la prend presque dans ses bras, ses mains respire la manucure de qualité. Elle m'adresse un dernier sourire et quel sourire??Je sent chez elle une émotion palpable, elle va se faire le commissaire principal ,c'est certain!! Je ne reverrais pas de la soirée ma chérie, aucune nouvelles. On me libère, il est trop tard pour te libérer me lance Pommealeau. Il me parque dans la petite cellule grillagée, celle des restes de cette société pourrie. Un banc en bois, une couverture ,pas d'oreiller je peste!!Pas de problème j'ai ce qu'il faut comme oreiller, me susurre la personne à coté de moi. Je relève la tète, une femme ,très bien gaulée, une sorte de putain des trottoirs, que fait tu là? mon grand. Non rien c'est une erreur. Et vous? ho! moi c'est comme d'habitude mon choux, des que je ramasse de la fraiche en quantité, j'atterri ici. Elle porte un short ridiculement court, une fausse braguette invite à la contemplation suspecte, je détourne immédiatement mon regard, mais non!! tu peu mirer, même toucher si tu le désires. les pointes de ses seins débordent de ce soutien gorge, elle se rapproche de moi. Je suis acculé sur ce banc, je suis dans un angle, je ne peut plus tergiverser, c'est le coupe de pied, ou j'accepte ce délit. Il ont éteint cette lampe de plafond, peut être délibérément? Elle se trouve assise sur mes cuisses, elle ne pèse rien cette garce, mon pantalon se retrouve à terre, ma queue raide comme d'habitude, va s'enfoncer dans ce corps, elle va me faire jouir superbement, elle peut être également, va savoir!!elle sort déja, se lève ,j'ai droit à son sexe humide, elle me force à boire mon liquide déversé,elle prends son pied,c'est l'extase pour nous deux.En plus! c'est gratuit pour toi mon gars, profites en bien!!Tu t'appelle comment ? Jennifer! et toi? moi c'est Jean! Dis ! Jennifer pourrais tu me rendre un service? ça dépends quoi? Quand nous serons sortis ,demain, je t'expliquerais ,finalement elle se rhabille, elle est belle cette femme!! quel dommage!! ce corps misérablement donné en pâture aux charognards d'hommes de cette planète! Nous  allons chacun sur ce banc, je la recouvre de cette couverture pleine de punaises. Elle dort déjà ,je la caresse doucement, range ses cheveux courts. Je l'embrasse sur ses lèvres douces; La lumière se rallume d'un coup, je sent des yeux pervers braqués sur nous. Certainement derrière la caméra de surveillance des paires de couilles s'agitent, espèrent bander un maximum, ça fait partie de leur spectacle quotidien de toutes ces nuits dans cette cellule pourrie. A défaut de pouvoir violer les hommes et les femmes enfermés, il se délectent de ces sexes en action. J'imagine toutes ces brutes armées de ces pistolets électriques genre tazer ,se frotter entre eux, enfin éjaculer dans leurs mains calleuses .Peut être que Labavure fait partie de cette orgie, me regarde t'elle, jouit peut être en regardant mon pénis énorme? Je m'endort ,nos tètes sont l'une contre l'autre, Cette femme je l'ai déjà perçue comme une future alliée dans cette découverte de la supercherie de mon épouse. Son amant ,à certainement décidé de me supprimer, mais comment ,quand? Je ne dirais rien, soupèserais le pour et le contre, continuer à vivre normalement, surtout lui faire l'amour régulièrement, tous les jours s'il le faut!! Lui faire croire que je ne connais pas la vérité, peut être il le faut!! Jennifer m'a glissé dans la doublure de mon slip, ses coordonnées, moi j'ai fait de même. Nous allons nous revoir, très vite, j'en suis certain. Il est déjà sept heure du matin, nous nous retrouvons sur ce trottoir, ma chérie également. Ha!! la vache elle est bien gaulé celle la!! tu la connais? Heu! non pas dans la même cellule. Et toi ma chérie? bof!! j'ai eu droit à un lit portable dans une pièce remplies d'archives, et il m'ont relâchée comme toi il y a quelques minutes. J'en doute fort, je la regarde, fraiche, nettoyée de fond en comble ,ses vêtements repassés, comme si de rien n'était. Nous allons prendre un petit dej.au bar du coin, Jennifer est déjà loin. Je regrette déjà son absence, j'espère la revoir très vite, pour bien sur contrecarrer ces deux amants, mais surtout !

Retour à la vie comment avant?

               Nous prenons le taxi de garde ,pas d'attente!! normal il n'est que sept heure trente du matin. Assis sur la banquette arrière nous ne pipons mot. Chacun évalue ce qu'il va dire à l'autre. Tiens! tu as un nouveau téléphone? Sapristi il est de la dernière génération!!C'est un cadeau me réponds t'elle, ha!. Il ne fonctionnait plus le dernier? non pas vraiment. Je me demande comment je vais réussir à trouver ce code secret maintenant. Comme j'ai bien réfléchi cette nuit, il faut que je continu à la séduire coute que coute. Je mets ma main entre ses cuisses, elle la retire proprement, je suis fatiguée tu sais? Nous arrivons, je règle le taxi, elle est déjà sur la terrasse. Je m'empresse d'ouvrir cette porte en bois exotique. Nous nous mettons à l'aise, tu prendrais bien verre? non pas soif!!Je vais me coucher, j'en ai bien besoin. J'en convient! toute la nuit avec ce commissaire divisionnaire, ça use!!Tu viens? C'est une invitation inespérée, je grimpe quatre à quatre cet escalier, je la retrouve sur notre lit ,elle a réfléchie et compris peut être qu'il fallait continuer comme avant.Nue, les jambes complètement écartées, ce n'est pas son habitude de me provoquer, d'habitude ,elle si sage de ce coté la, il c'est bien passé quelque chose? ce quelque chose, peut être? d'extraordinaire dans sa vie!!. Prends moi mon chérie, le mot chérie n'est pas très appuyé, il sonne faux, c'est sur! elle a besoin de sexe, pas forcément le mien, tout est bon à prendre pour apaiser sa soif de libido débridée. Elle ne m'a jamais fait ça? je m'approche prudemment, je suis devenu méfiant, circonspect, bien sur! que je vais la soulager, en même temps moi aussi. Nous allons faire l'amour comme des jeunes mariés, comme des sauvages. Je suis certain que dans ses fantasmes, elle n'est pas avec moi , mais avec cet autre personnage.Mais qui? Ma femme est devenue une vraie machine de guerre sexuelle!!plus personne ne peut l'arrêter, nous allons innover me dit t'elle, comment ça? tu vas voir, tu as appris ça ou? T'inquiète!! sur internet évidemment. Sur internet? elle est incapable de surfer sur cet engin démoniaque ,qu'est le net. En tout cas c'est pas très net de sa part. Une vraie panthère se dévoile maintenant , elle se jette littéralement sur moi, je ne veux pas te perdre mon chérie. Mensonge bien sur! je ne vais avaler ce dernier? Elle au contraire, je ne peut décrire ce qui se passe!!je ne peut mettre ce passage sur ce blog!! Le lit est sans dessus dessous, je n'en peut plus. Trop de sexe!!tue le sexe, nous nous endormons enfin. Je vais m'endormir subitement, comme anesthésié par une lotion certainement pas magique, je vais la mettre au compte de la fatigue accumulée.

La lettre Manuscrite.

                Mon Amour, comme tu ne disposes pas d'internet pendant ces quelques jours, je préfère t'écrire cette lettre. Comme tu me l'avais conseillé l'autre jour, j'ai réussi à lui faire avaler cette décoction préparée par tes soins. Il en a mis du temps mon gougeât de mari!!! Mais pour ne pas éveiller les soupçons ,je sais! que tu ne peut être d'accord, je me suis offerte à lui, complètement,j'ai souffert un martyr dans ma chair, ce type me rentrer dedans après cette sale journée au commissariat, que ce fut difficile à supporter, ces cris de ce male répugnant, mais ma tète tu t'en doute, était ailleurs, sur ton torse bien sur!!Ce salaud m'a défoncée odieusement, une bonne heure, il m'a imposé les pires sévices avec son sexe abominable, et, il ne s'endormait pas!!la prochaine fois il faudrait; peut être doubler la dose, tu ne crois pas?A la fin comme un porc il s'est affalé sur moi, s'est mis à ronfler, je l'ai basculé sur le coté, tellement fort qu'il est tombé de ce lit, tant pis!! il y resteras toute la nuit. Promis ,juré cela ne se reproduiras plus, de mon propre fait cela ne se reproduiras plus, sauf si lui de son coté avait envie de moi, il faut quand même, tu en conviendras ,sauver les apparences, et, c'est le principal pour notre projet futur. J'espère qu'il va dormir au moins vingt quatre heures heures.Il a trouvé ,quand même bizarre,ma position d'attente sur ce lit ,je lui est dit que j'étais allée sur internet, et, par Hazard ,j'avais découvert une multitude de photos. Ha :mon amour, ce monsieur kamasoutra, quel personnage fantastique!!Avant de te connaitre, je ne connaissais pas du tout ce personnage. Je rêve d'essayer, d'expérimenter enfin d'assimiler avec toi, toutes ces positions fabuleuses .Je veux absolument gouter à ce sacrifice charnel. Pense à commander les accessoires chez D'Orcel , je compte absolument réveiller cette libido endormie depuis tellement longtemps. Pour tes jours de congés hebdomadaire, essaye plutôt le mercredi et le jeudi. Le premier jour je suis sensée faire du sport, je pourrais inventer deux séances dans la journée,si tu veux! cela ne changeras rien à mes habitudes, et le jeudi c'est sa sortie rando, donc: la journée entière nous seras consacrée!! pour les dimanches, un sur deux c'est certain, peut être tous les dimanches, se sera la cerise sur le gâteau, ce dernier sera tout à toi , complètement pour mon amour., j'en rêve tellement!!Je sais, tu bosses tous les dimanches, c'est pas très important ,je me déplacerais pour le déjeuner ,si tu veux bien? tant pis pour les kilomètres ! tu es d'accord? je le ressent déjà. Ha! mon amour je suis déjà dans tes bras, en ce moment, serre moi fort, même par correspondance cela me fait énormément de bien de te sentir virtuellement!!Comme prévu je me sert de ma tablette, pas de son ordinateur, ,ne t'inquiètes pas je vais rester sur tes conseils, extrêmement vigilante. L'imprimante est très silencieuse, ne laisse pas de traces écrites, j'en suis sur!!Ce con ne s'en apercevras pas, il est trop nul en informatique, pas comme toi! mon amour. Ha ! heureusement que je t'ai! ma vie va changer, du tout au tout, j'en suis certaine. Tiens!! j'ai la fiche de la position du Shakti, c'est celle que je préfère, la tu vois je suis l'instigatrice, la maitresse du rythme, la!! je contrôle entièrement ton éjaculation, comme tu vois je fais de réels progrès. Je vais t'étonner jeudi prochain. Attends toi à des surprises magiques de ma part. Au fait je crois avoir trouvé la solution finale, je t'en reparlerais dans une autre lettre, je préfère par missive, je ne veux pas parler de ça entre nous, je préfère faire l'amour, rien que l'amour!!Saches que nous avons trois mois devant nous, pour préparer le travail de sape.Tu verras ce seras parfait, Pour ma deuxième convocation ce commissaire divisionnaire n'y verras que du feu, si on peut dire, je te laisse désirer ma surprise, je vais construire alibi sur alibi ,bien travailler mon sujet. Pour cet hiver nous serons ensemble, et si il y a de nouveau le reconfinement, alors la !!!! tout le kamasoutra y passera. Il faudra également que tu m'expliques le fonctionnement de la caméra sur ma tablette, nous pourrions nous voir, tu me ferais l'amour par internet? Je phantasme déjà. Nous allons être au top, mon amour, finie! pour moi cette vie de bonne ménagère ,toujours à la cuisine, à laver les petites culottes de monsieur, lui préparer ses affaires de montagnes, terminé le repassage du dimanche soir quand ce bonhomme regarde son match de foot, PSG,OM il n'a que ça dans son ciboulot de pauvre type ,je n'en peut plus!! Anselme, je veux en finir au plus vite. Toi tu ne regarde pas ce genre de conneries, ouf, tu seras en permanence auprès de moi. Fini cet esclavage, combien d'années à supporter ce type? je ne les compte plus, c'est bientôt terminé tout ça.Je vais regretté mes fleurs, mais nous en aurons un autre jardin , encore plus magnifique!!Tu me reconstruiras une jolie cabane ? Anselme chérie aime moi! jures moi de m'aimer toute ta vie!!tu es tellement beau!!tes paroles sont tellement douces, je t'en prie ne part pas,!!reste avec moi!!Envoie moi une photo de toi, nu ou habillé comme tu veux, je la cacherais bien sur ,ne te fait pas de soucis, n'ai pas peur, je serais prudente. Je t'aime mon amour, éperdument je pense à toi tout le temps,à mercredi!!

Le Jeu du Chat et De La Souris

        Je me suis réveillé, enfin, j'ai dormi jusqu'au matin suivant, incroyable, elle, est déjà debout. Elle vaque à ses occupations habituelles. J'étais comme assommé lui dis je, maintenant j'y vois un peu plus clair. Elle m'a préparé comme toujours ce petit déjeuner composé de café noir ,de biscottes recouvertes de confitures fabriquées de sa main,absolument exquises. J'en profite au passage pour la caresser , la taquiner, rien ne se passe comme prévue, elle est complètement absorbée par ses taches ménagères. Tous doit reluire à coup de vinaigre blanc, surtout pas de produits chimiques, je l'ai exigé lors de notre mariage . La voila déjà partie à l'autre bout de la maison, au fait! mon chéri ta prochaine rando c'est quand?(elle ne perd pas le Nord) pour je puisse préparer tes repas!!il fait beau toute la semaine prochaine, disons mercredi? et peut être! jeudi avec le groupe. Je la sens jubiler, elle doit déjà se trémousser,se tortiller ce ventre extra plat,j'en suis certain ses fesses se sont serrées mécaniquement  d'avance, j'ai choisi, je pense, les bonnes dates. Je ne suis pas encore habillé,toujours  en pyjama je file directement dans mon petit bureau , ce dernier agencé avec gout, et patience est mon havre de paix, dans ces moments d'incertitudes. L'ordi de marque Asus, troisième génération démarre au quart de tour, normal aucun virus!!tous les logiciels les uns après les autres, se mettent en ordre de marche, Tiens ,tiens!!je repère très rapidement quelque chose sur le disque dur de sauvegarde!!! c'est qu'oi ça? Un fichier html pas très gros, quelques kilos ,pas plus, ce ne sont pas des photos, c'est sur!! trop léger. Pas facile de le déloger, il est ultra compressé, peut être un virus? non, Avast pro me protège, garantie cent pour cent sans problèmes, je ne risque absolument rien. Un mail d'un ami randonneur, non ,c'est pas ça....non plus!!Il va falloir dégoter sur le net le logiciel adéquate pour déloger ce fichier, fichtre, pas si simple, suis pas un webmaster très performant!!! Voila je tiens peut être ce logiciel, oui c'est bon, je décharge ,installe, c'est plus sur!! il est enfin prêt. Je vais ouvrir enfin ce fichier bizarre...Il apparait ,j'écarquille mes prunelles, je découvre l'horreur absolue, lettre à mon amour d'Anselme!!!!!!!!!vite!! j'enregistre sous, dans mes fichiers secrets, indestructibles,ces derniers cachés au maximum ne révèlerons rien de ma vie sentimentale. Je suis abasourdi, sidéré,ils préparent ma disparition, je commence à trembler de tout mon corps. Je développe visuellement ce message enregistré certainement par erreur, je suis un peu émerveillé,abasourdi devant tant de mots  d'amour, c'est vrai cela fait bien longtemps que je ne lui ai pas parlé comme ça!!Mais ici, c'est quand même une terrible trahison à laquelle j'assiste!!Ces mots d'amour,ce n'est pas de la tendresse mais c'est à une flamme gigantesque que j'asiste.  Cette description poussée de ces moments de partage entre eux!! Au fait!!tout d'abord , comment ce texte à atterri sur mes documents secrets? Ha oui!! peut être, sa nouvelle tablette en wifi partage avec la box 5 Orange,vive la 5g?? Formidable, il faut que je vois Jennifer, dès cette semaine, peut être ses copains pourraient m'aider? je vais prétexter une course chez chausson ,et allez la voir. dans ma tète résonne ,mon amour je t'aime,j'ai envie de toi ,de ton corps,je t'embrasse partout, c'est terrible après tant d'années!! Mais ,c'est un peu de ma faute(voir le dernier texto).Mais de la à me supprimer!! la police!!! ils vont me rire au nez, ces cons, Labavure rigolera certainement de mon titre de cocu en titre. Nous sommes mardi, il me reste l'après midi, pour prévoir ce rendez vous. je téléphone en cachette, elle ne réponds pas, certainement occupée avec un client? vite un texto. Tiens encore un message, sur mon ordi!!décidément! un texto de ma très chère femme à son amant, comment cela peut-il se faire? Sa montre ultra connectée, certainement, cette dernière offerte par moi lors de son dernier anniversaire enregistre tout, et les retransmets peut être à travers mon tel. ensuite sur le logiciel. Elle n'avait pas prévue, la garce, tout est inter connecté dans cette maison, pas si bête le mari trompé!! ouf!! je vais faire comment avant ,l'air crétin ,je ne lui suit pas vraiment, comme d'habitude. Jennifer m'a répondue ,cet après midi quinze heure au bar de l'horloge. Je termine de lire mes mails, de la pub, comme toujours, toujours de la pub. Je suis pressé, je vais tout lui confier, tant pis! il le faut, elle fait partie un peu de cette pègre dans cette ville, elle va m'aider, c'est certain. En plus si je déserte une heure ou deux la maison, peut être de nouvelles lettres vont apparaitrent? Des rendez vous amoureux en perfective, avec son amant, des mots forcément d'amour, tant pis je veux savoir!!

Mon Amie Jennifer.

              Elle est exact à ce rendez vous, Debout sur le bord de ce trottoir mal terminé, elle scrute attentivement les alentours. J'arrive en trottinant ,attiré par cette femme fardée de toute les cotés. Un short moulant extrémement court!  lui serre ses fesses absolument délicieuses à regarder, j'en frémis d'avance,un corsage ultra transparent ne laisse désirer aucun de ses attributs charnels.Le matériel est bien présent, luxurieux, bestial,certainement sauvage, une pointe de sensualité sur ses sèvres, invitent au voyage interplanétaire,le septième ciel n'est plus très loin avec ce personnage haut en couleur. Finalement, la personne la plus scrutée c'est moi, le pauvre paysan, pour tous ces badauds je suis certainement le vieux vicelard qui vient se soulager avec cette putain des trottoirs.Je vous en conjure,messieurs dames de la bonne société, ne les croyez pas surtout, je suis ici sur ce bout de  trottoir pour affaire technique. Nous nous installons autour d'une petite table carré, ses jambes longues comme des  flutes à champagne invitent à l'exquise  contemplation. Une bise, uniquement déconfinement oblige, font que les riverains sont immédiatement soulagés, leurs regards se détournent progressivement de ce couple peut être sulfureux? ils s'attendaient peut être à une partie de jambes en l'air en direct? Dommage pour ces voyeurs d'un autre âge. Alors!! mon chou qu'est ce qui t'amène ici? Suffisamment fort pour que  le reste de l'assemblée écoute distraitement. D'abord un café?, oui! je veux bien, nous commandons au serveur ,celui manque de renverser les tasses à la vue de cette femme tellement sulfureuse, pour un peu! le liquide a failli atterrir entre ses cuisses, le carnage évité, il me regarde certainement jaloux de ma chance innouie de faire une partie de jambes en l'air , repart avec la monnaie. Jennifer,Je te montre la lettre imprimée par ma photocopieuse, j'évite de parler, à voix basse j'attirerais immédiatement l'attention des autres clients. Quelques secondes plus tard, elle me regarde avec ses yeux artificiellement maquillés, et me dit!! t'es pas dans la merde mon grand!!!Bon écoute!! pour en parler sereinement, viens dans mon appart, nous serons plus tranquilles pour endiscuter. Je suis bien avec cette fille, pour beaucoup c'est la putain du coin, mais quelque chose se dégage de cette femme, une personnalité ,bien sur! charnelle, mais il y a autre chose, une future camaraderie mêlée d'un peu de tendresse se détache déjà entre nous deux. Prestement nous nous levons devant les regards inquisiteurs, ou vont t'ils? ces multiples clins d'œil entre eux ne trompent pas, elle prends combien? Je suis prêt à leur répondre: RIEN du tout!! bande d'andouilles!!Je la prends par la main, comme ça! je vais passer pour son père ,peut être? Nous allons prendre , ma voiture. J'habite au bout de cette ville, d'accord ! Une mini Austin décapotable ,tout est fait pour attirer l'attention des curieux. Au volant elle est délicieusement installée, je devine entre ses jambes son entre cuisse rutilant , son bassin ,son torse moulé au plus juste,épousent parfaitement ce siège Récaro. Nous voila partis à fond les manettes, pied au plancher, elle assure ,pas de peigne dans la boite à gants, si un objet enveloppé d'un tissu, attire mon regard.Pas touche mon chou!!ne soit pas si indiscret!! Je referme le mini tiroir, ou allons nous dans quelle quartier? Nous sommes rue de Vaugirard, la rue de la paix ne se trouve qu'a deux pas, peut être? Nous y sommes! clames' t'elle d'un coup de frein terrible nous voila garés le long d'un immeuble ultra cossu. Sortis de la voiture ,je la suis bien sur, sur cette grande artère pas de regards mal intentionnés, ils ont l'habitude de voir la très haute société habillée,peut ètre tous clients de ma jennifer?. Porte métallique en fer forgé, escalier en colimaçon des années trente, nous prenons évidemment l'ascenseur de haute couture, tout est en marbre de Saint béat. Elle me toise d'au moins cinq bons centimètres, ses talons surdimensionnés lui donnent une majesté époustouflante. Une princesse des mille et une nuit décorée par Chanel 5, c'est tout!!A au moins trois mille Euros la nuit,bien sur!! Nous rentrons dans cette appartement ultra cossu. Mets toi à l'aise, elle se décharge déjà de son minimum vestimentaire, c'est à dire presque tout. Ses chaussures à hauts  talons enlevés ,elle se trouve à ma hauteur, c'est mieux pour parler. Bon si tu es d'accord nous allons mettre au point le protocole entre nous deux, j'acquiesce très rapidement. Tu connais mon métier? oui bien sur!!?vu les tarifs que je pratique ,je pense que tu ne peut absolument pas te permettre la moindre incartade financière. J'en conviens ,Jennifer. Tu prendras bien un bourbon? Nous voila assis cote à cote, elle en petit string, poitrine nue ,comment vais je résister à cette invitation virtuelle? Mon pantalon grossi à vue d'œil, elle s'en aperçoit, me voyant dans l'embarras, bon! je peux éventuellement te préparer, mais pas plus, tu gères après, de ton coté. Bon! commençons par le début, cette chienne de femme te fait cocu, ce n'est pas très méchant, pas anormal non plus,vue ta tronche de minable, toutes des salopes crois moi!! quand je vois ce que mes clients me racontent!!, mais pour toi la suite me fait présager le pire!!d'abord tiens ,c'est quoi? l'objet emballé, celui de la boite à gants, est assez lourd, c'est un flingue mon chou, elle le déballe, me le montre ,actionne la culasse, dirige le canon vers mon sexe, déclenche, d'un coup sec le percuteur, t'inquiète pas, il n'est pas chargé. Du coup, mon pantalon a repris sa forme originelle , c'est fou ce que sa fait sur les hommes ha!ha!ha! Suis pas loin de la syncope, pour se faire pardonner, elle plonge sa main ultra fine ,défait à peine ma braguette, et va faire le travail de soumission. Me voyant inquiet de la tournure des évènements, elle presse si fort, que je vais m'extasier ,comme elle sait faire!! Je suis une pro me susurre t'elle à l'oreille, Ho!! Jennifer j'en ai tellement envie, enfin j'éjacule tellement que j'en déverse à coté, sur le pantelon,le slip de chez Cardin. C'est pas grave ,mon choux. Voila un sopalin essuie toi!! c'est terminé maintenant, comme tu vois pour me racheter du coup du flingue, je t'ai fait  une faveur à deux cent cinquante euros. Ce seras la dernière fois. Nous commençons à parler du vrai sujet, si tu veux, j'ai un pote, qui pourrais suivre ta gonzesse de temps en temps, la mettre sur écoute, ce gars la est flic, il me doit tellement de pognon, qu'il peut travailler un peu dans ses horaires de libres,il en beaucoup ce con. Je donne immédiatement mon accord, il est discret ce type? Pas problème tu le connais, c'est le commissaire divisionnaire que ta femme c'est tapé l'autre nuit. Comment tu le sais? sur l'oreille je  récupère toutes les petites histoires de ces mecs. En plus! ce flic m'est très utile pour les petites incartades de moi et de ma bande de copains, l'autre soir si ta femme n'avait pas été la, c'est avec moi qu'il passait la nuit, Je suis pas jalouse de toute façon tu étais sur cette banquette, ça m'a bien plut. Et pour le colt, t'inquiète pas il va m'en donner un autre!!Elle me donnais son numéro personnel, l'entrevue étant terminée il était temps de lever l'ancre, j'ajustais mon froc, remis les outils en place, me donnais un coup de peigne. Une bise sur sa joue un peu rouge, imperceptiblement je sentais quelque chose entre nous; il fallait partir, quitter ce cocon feutré de cette immeuble ultra cossu. De toute façon on se rappelle par textos cryptés c'est plus sur. Mon pote va certainement  la mettre sur table d'écoute et, te donneras toutes les infos nouvelles entre ces deux connards, cela va s'arranger. Je suis déjà dans le transport en commun, direction mon carrosse, je dois faire quelques emplettes chez chausson,il faut que mon absence soit la plus naturelle possible. Je suis en guerre maintenant, le colt se trouve dans mon dos ,comme les truands,je suis armé, je vais faire quelques essais dans la montagne jeudi, il faut que j'apprenne à tirer avec ce foutu engin de malheur.J'ai croisé dans l'ascenseur un type ,genre personnage politique,certainement un client à Jennifer,elle doit se faire un fric de dingue.  

Dans le Bureau Du Commissaire

                     Le rendez vous chez ce commissaire n'a pas trainé, le soir même une injonction à me présenter s'adressais à moi personnellement. C'était exprès me semble t'il, mon épouse pourrais deviner un subtil stratagème de notre part. Tout va bien ma chérie ,il me faut confirmer tous mes dires de l'autre jour. Serait elle déjà embarrassée de ses projets faramineux? Je suis parti, j'entends déjà sa parole au loin, au téléphone avec son bien aimé, certainement, ils ne se quittent plus. Elle a installé le logiciel de vidéo sur sa tablette, enfin l'autre je pense. J'arrive déjà, comme d'habitude, pas besoin de la secrétaire de service, quatrième étage, troisième porte à droite au fond du couloir. Je monte sereinement, pas comme l'autre jour maudit, enfin presque,j'ai quand même rencontrée Jennifer!!Je frappe ,deux coups suffisent pour déclencher la serrure automatique. Derrière le bureau ,affalé ce commissaire divisionnaire Lapaluche. Alors tu as un problème? je lui montre le 21x29.7.Hum!!ça sent pas bon tout ça! Après l'avoir lu, c'est chaud ton histoire!!Bon! suis moi!!,.nous rentrons dans une autre pièce, calfeutrée un max. C'est un appart composé de trois pièces, et, la surprise!!! une grande salle avec un lit d'au moins cent quatre vingt de large, dans une pièce attenante un jacousie ultra confortable, et ensuite un bar très bien fourni. le tout très bien insonorisé, dans le fond ,après la salle de bain ,une porte,!! je peux?? oui bien sur !! L'horreur à l'état pur!! une salle de torture, une vraie avec tous les instruments, ne t'inquiètes  pas, c'est pour les petites fêtes de bandages sournoises avec mes protégées, ou protégés. Si tu veux prendre un bain, tiens ta femme l'a essayé l'autre jour, une vraie chienne celle la!! elle m'a littéralement sautée dessus, pas eu le temps de réagir, elle m'a embarquée dans une sarabande sexuelle incroyable. Je vous crois pas!! tu ne me crois pas, tiens la clé USB, tout est enregistré ,la vidéo dure au moins trois heures. Tu seras époustouflé de ses performances,ou as t'elle appris toutes ces positions?. Mes potes sont venus en renfort vers minuit, c'est dire! ,ils y sont tous passés. Je te laisse le soin de regarder la vidéo, j'en suis sur! elle va te faire bander un bon bout de temps. Bon!! passons aux choses particulières te concernant, ce que je te propose c'est de mettre sous sa voiture un mouchard, déjà on connaitras les déplacements. Si ces derniers sont dans mes heures libres je la filerais en douce, prendrais des clichés des ébats, enfin comme n'importe quel agent secret. Je dois pas mal de fric à Ta Jennifer, c'est normal. Tiens regarde ce sexe!! oui il est en latex? oui bien sur!!il a pas mal servi l'autre soir ,je te laisse deviner !! tu veux essayer? heu.. non!!non!! j'aime aussi les hommes? Pour le flingue prêté, il faudra t'en servir rapidement ,viens au stand de la police, voila la carte d'entrée, elle est bien sur !gratuite, et tu peux venir quand tu le désires. Pour les comptes rendus pas besoin de revenir ici, par mail, cela te vas? je répondais par l'affirmative, j'étais tellement désorienté par ce que je venais d'entendre, de voir!!elle allait me donner du fil à retorde. Vous avez lu, elle écrit ,nous nous donnons trois mois ,précisément pour m'éliminer, qu'en pensez vous commissaire? je ne sais pas, de toute façon, nous mettons son tél. sur écoute, toutes les vidéos seront bien sur enregistrées. Vous en avez le droit? non, mais la, c'est un cas bien particulier. Nous ne pouvons pas attendre ce terrible châtiment qui vous attends. Il faut anticiper, le moment ,l'endroit, leur façon de faire, enfin on ne peut emballer ces deux la, que  sur des mots? Peut être qu'ils s'amusent à te faire peur, nous avons déjà vu cela. Vous ne voulez pas un petit jacousie?, non! pas aujourd'hui, quand tout sera terminé peut être! Faut pas être sot, pour comprendre qu'il a envie de me mettre sa verge dans mon cul. Vous savez! il ne faut pas mourir idiot!! Je suis pas encore mort, que je sache, oui c'est vrai, mais faites attention, vous avez affaire aux pires salauds de cette ville. Attention à ce que vous buvez, de l'eau uniquement en bouteille non dévissée, c'est plus sur. Je suis en train de regardez ce lit infame, je pense à ce quelle à fait, ici. Il me regarde , il me dit ,ne soyez pas déçu, cette vidéo est belle néanmoins, vous allez vous sentir comme devant un grand écran. Ne comptez pas les type présents, surtout. Ne me dites pas que toute la caserne y est passée? il ne me réponds pas, à vous de juger ,de voir ce quelle est capable. Bon! je vais vous raccompagner ,je vous souhaites bonne chance. Au fait toutes les charges contre vous sont abandonnées, pour votre femme et son amant diabolique,c'est pas encore fait,nous cherchons activement,l'enquète se déroule doucement mais simplement. 

Qui Est t'elle vraiment?

               Dans ma voiture je m'empresse de mettre la clé USB dans son logement. J'attends les images vidéos, c'est un peu long, et puis c'est pas très net. Un réglage s'impose, je démonte, je remonte......il y a du mieux. Enfin une ombre apparait, d'abord de dos. La caméra bouge également, c'est véritablement une tierce personne qui filme c'est certain.Je vais découvrir enfin ce museau, c'est véritablement atroce, insupportable, cette frimousse si familière, peut être! apparaitra t'elle dans quelques secondes. C'est interminable, elle porte un masque je suppose!!! oui cette personne porte un masque genre carnaval de Venise, je le connais ce masque ,c'est celui ramené de notre we à Venise. J'en suis presque sur! enfin!! peut être!! la personne ,une femme se déshabille . lentement, pas grand chose à extraire sur ce corps déjà bien déplumé!! je ne distingue peu ses traits ,elle sourit c'est sur, les fossettes se rides légèrement. Je suis pas encore sur que c'est elle. La mini culotte à déjà disparue ,la voila complètement nue, elle s'avance vers ce lit très large. Lui se trouve déjà sur le dos, encore habillé. Si c'est mon épouse cela devient terrible d'envisager quelle sera cette proie de ce type malfaisant. Je reconnais une tache de rousseur sur sa fesse droite, mais beaucoup de femmes ou d'hommes ont ce petit détail, n'importe t'ou sur le corps. Elle rampe maintenant vers ce corps viril, ce type est vraiment bien fait, le parfait sportif , détache sa ceinture, elle sort l'outil principal de son slip, il en a pas le salaud! c'est plus viril c'est vrai, sentir son sexe contre son pantalon de toile c'est super sympa, quand la fermeture éclair de qualité Chinoise ne se mets pas de travers, la, ça coince et cela peut faire très mal:!! le rasoir dans ce cas présent s'avère l'outil indispensable. Imaginez vous en plein débat avec une gonzesse ,la queue coincée dans la fermeture éclair? non, non ne riez pas mesdames ,messieurs cela peut vous arrivez à tout moment, souvent la précipitation cela explose littéralement et veux sortir à tout prix, de son enclos encore fermé. Pour le moment dans la vidéo, l'engin déjà raide comme la justice a du mal à sortir de son logement. Elle le prends dans sa main, puis les deux, tire de toute ses forces, C'est ok!! il est évacué de son nid douillet. .Il est dans sa bouche maintenant, entièrement dedans, elle va se détourner vers la caméra, et laisser tomber le masque, non! pas encore,elle n'a pas eu le temps ,le sperme gicle déjà!! elle retourne avale apparemment tout ce liquide infame. Le commissaire m'a dit que cela durait au moins trois heures, c'est épouvantable de supporter ça. Le tél sonne, tu arrives? mon chérie nous allons pas tarder à souper. Je manque de lui crier en plein les oreilles ,mais aucun sons ne sort. Je coupe la vidéo, je fonce vers la maison. En fait je ne suis pas encore sur de rien du tout!! est ce? une machination orchestrée par une autre personne? Tout concorde néanmoins, ce corps idéal que j'ai devant moi depuis tant d'années, j'ai cru le reconnaitre ,mais un doute subsiste ,comment faire, lui parlez ? elle est capable de tout, de partir, de m'abandonner à mon triste sort de mari jaloux, une femme outragée peut être amenée à faire n'importe quelle sottise. Et ce texto? infamant!! Bon!! je vais mettre le mouchard sous sa voiture ,après nous verrons. J'arrive pas trop pressé de la rencontrer en tète à tète au souper. Elle est rayonnante de sourire, elle a mis sa robe achetée l'autre jour, ses seins libres de tout support ballotent délicatement, c'est ma femme:!!!celle que j'aime depuis toujours, celle qui m'a donnés deux beaux enfants. Nous tombons dans les bras .tout va bien ma chérie, je lui tapote affectueusement ses petites fesses; passe mes mains sur ses seins fermes, j'ai essayé d'oublier cette vidéo assassine, mais ces images me reviennent sans cesse, je la regarde encore ,je compare avec cette fille libertine, cette fille prête à tout pour assouvir ses pires fantasmes licencieux. Ce n'est pas possible que se soit elle!!!Elle me regarde, ne comprends pas mon regard interrogateur, elle va m'embrasser ,c'est fait!! nous tombons dans les bras, nous nous serrons plus que très fort. Un baiser interminable ponctue cette étreinte fabuleuse. Elle est maintenant assise sur cette table, je remonte sa robe légère, je la prends enfin!!!Nous sommes réconciliées !mais de quoi, il ne s'est, peut être! rien passé, des machinations ça existe dans la vie ,pas qu'au cinéma de minuit!! J'en suis certain, enfin je me persuade de tout façon. Cette force accumulée depuis tant d'années, à aimer la même personne, à partager tous les soucis de cette vie trépidante, les joies ,les bonheurs d'être ensemble dans les bons comme dans les pires moments!!les surprises accumulées, anniversaires, voyages, cadeaux , surprises, enfin tout ce qui fait la vie d'un couple fusionnel. Je suis requinqué ce soir, le repas se termine dans la plénitude, je ri elle me sourit intensément, ce n'est pas une façade. Nous terminons cette soirée serrés l'un contre l'autre dans ce canapé en cuir véritable. Elle s'endort, dans le creux de mon épaule, je vais la porter dans ce lit la haut à l'étage. Elle ne se réveille même pas, ou fait exprès de dormir!!tant pis !! c'est tellement bon ce moment partagé. Je fini de la déshabillée ce corps tout menu, ce corps que je connais sur le bout de mes doigts, je l'ai tellement caressé dans ma vie, tellement exploré toutes ses parties intimes, imaginez les pires positions ,un instant j'ai envie de me pencher sur elle, de lui faire l'amour, l'amour comme deux terribles amants ,l'amour comme cela arrive parfois même après de longues années, la résurgence de cet amour ressort ,et la ! c'est le summum, rien ne peut plus vous arrêtez,l'étreinte est formidablement colossal!!Les corps ne font plus qu'un, enlacés pour toujours!!c'est tellement bon ces moments la!! .Non!! je serais sage ce soir, elle dort, je la respecte. Dans ce lit git un : Ange ou démon? la suite me le diras !!!!!!

Etat Des Lieux :le male.

                   Arrivé à ce niveau de cette intrigue rocambolesque, je vais m'arrêter sur cet état des lieux concernant ces deux protagonistes de cette histoire. Il le faut bien!!,il est nécessaire évidemment d'éclairer le lecteur d'un jour. Pour commencer, approfondissons nous sur ce type banal. Agé d'un peu plus de quatre vingt dix ans, il ne les fait pas du tout, il ne représente à peu près rien dans ce nuages planétaire qu'est le web. Issu de famille modeste, il a sut néanmoins sortir son épingle du jeu. Artiste peintre dans sa vie active, il dessinait des portes et des fenêtres, œuvres magistrales jamais exposées, stockées dans son garage, jusqu'à sa mort, il y tiens absolument, je pense!! En fait! c'était une couverture, il bossait dans les renseignements généraux. Son vrai job: nettoyeur de scènes de crimes pourries. Son principal outil, ce n'est pas le flingue ,mais le balai!!Vous en conviendrez c'était un pauvre type servile auprès de ses chefs, et cheffes.!!Toujours à l'affut de gratifications pour arrondir ses fins de mois compliquées, il est très près, actuellement encore, de son fric .Il ne faut pas le chatouiller de se coté la. Mais c'est son point fort, jamais de découvert, a horreur des notes de rappel de sa banque. Déjà tout petit ,il piquait dans la cagnotte de son papa, pas pour le dépenser, mais pour préparer l'avenir. De ce fait, arrivé à la retraite, il est à la tète d'une fortune colossale ,sur ces livrets que l'on nommes livret A. Coté santé, rien à signaler, ne fumes pas, ne boit pas, ha!! si une bière partagée avec son épouse le soir après le travail, et maintenant devant Pujadas sur LCI. les rares bouteilles d'alcool sont des récipients de collection, toutes ont au moins dix ans d'Age. Pleines biens sur!!Jusqu'ici ses ennuis aves l'auteur , viendrais peut être? je dis bien peut être!! de ses antécédents sulfureux avec son balai ,dans les renseignements généraux? Aurait 'il déchiffré des secrets dans les poubelles de ces bureaux perpétuellement crades ? Possible!! mais pas certain. Coté sexe c'est la que le bat blesse, dans la vie normale je dirais que c'est ,pour être gentil, un baiseur!!S'accoupler est ,et , a été toute sa vie un acte indispensable pour débuter ou terminer sa journée. Au début de son mariage, comme tout le monde ,plusieurs fois par jour, comme tous les jeunes puceaux évidemment rapidement, souvent en levrette, rarement par derrière dans cette orifice que nous allons le trou du cul. Sa femme déteste de toute façon. Avec le temps ce male c'est bonifié, à son Age c'est plusieurs fois par semaine, quand même!!Il reluque les femmes, mures de préférence pas trop laides, pas trop grosses, intelligentes ,enfin belles, pas trop sportives: il ne suivrait pas le rythme!!Hormis sa femme ;il regarde les femmes cheveux courts ,coupe au carré,mais pas trop, brunes ,les blondes il l'a à la maison. Cœur d'artichaut à ses heures il peut tomber sous le charme très rapidement, mais reviendras dans ce droit chemin qu'est le respect de l'autre. Son sexe ,normal d'un rectiligne s'enfonce régulièrement sans trop faire de dégâts dans ce vagin,à la longue très bien lubrifié. En fait, quelle lubie lui à pris lors de mon Dernier Texto de proposer à un inconnu de partager sa femme? Allez savoir? Envie de découvrir cette rare découverte sexuelle? mais à son Age? Passons les frasques de ces hommes, tellement différents, pour ma part j'ai rencontré un type sur les sentiers qui me demandais de solutionner les soucis de son smartphone, je regardais le menu, les logiciels installés, en fait il allait continuellement sur des sites porno, genre Tu kif. Je le lui faisais remarqué, il n'a jamais voulu admettre qu'il était atteint de la sexologie ambulante. Enfin, ce n'est pas le cas de mon acteur de male, lui c'est parfait pour le moment. J'espère qu'il découvriras à temps cette terrible intrigue, ses artères de vieillard vont elles survivre? C'est à moi de la décider de toute façon. 

Etat Des Lieux :La Femme.

        Alors là!! vous allez tomber de très haut!! C'est loin d'être une femme fatale.  Née cadette d'une fratrie de douze enfants, elle a dès le début de sa vie su dessiner cette ligne de vie ,certes rectiligne, mais tellement adroite. Quelques amourettes sulfureuses de jeunesse, elle attendait comme Cendrillon cet hypothétique prince charmant. Un jour cet artiste peintre c'est présenté avec ses aquarelles représentant des portes et des fenêtres. Elle le trouvait beau, presque séduisant, dans sa voiture coupé sport, elle recevait les premiers assauts de la part de ce mâle agressif. Elle offrait ses partie intimes le plus souvent possible, partout ,dans cette voiture, dans les champs, sur les plages désertes, et!! surtout dans sa chambre de jeune fille pucelle, à l'abris de parents compréhensifs. Enfin, toute la normalité de cette jeunesse des années joyeuses d'après guerre, la deuxième évidemment, pas la grande!! Cette femme, dans mon roman, est blonde, une vraie de vraie, pas coloriée par des coiffeurs armés de leurs pinceaux .Je l'ai mesurée ,elle fait approximativement un mètre soixante quinze, une perche finalement, mais une sacrément belle, perchée sur des jambes type échasses de première classe ,genre caténaire . Dans mon texte, c'est une folie elle attire tous les regards masculin, j'en connais plus d'un, au moins deux qui se la ferait bien, ils en bavent c'est certain. Rien que de la croiser dans ce village ,ils en rêvent déjà, écarquillent les yeux, un tout petit rien, un regard appuyé par exemple peut attiser cette flamme que tout homme conserve dans lui. Elle est jolie bien sur! rarement des femmes laides se couchent sur mes écrits. Sa tète ,petite frimousse est équipée d'une très petite bouche, suffisante pour avaler toutes sortes de choses. Ses yeux, ses oreilles ,son nez, ses pommettes, tout est en ordre, bien agencés, parfaitement conçus par des parents prévoyants. J'insiste sur cette mini bouche, c'est mon truc à moi l'auteur, glisser sa langue dans un orifice aussi délicat ,c'est véritablement fastueux ,royal à souhait. Mais je dérive de cette description, revenons à cette femelle, actrice provocatrice dans cette histoire. Le cou normal, nous fait plonger notre regard sur un début de poitrine composée de seins magnifiques, à son Age quand même:!! ils sont manifestement l'attraction du moment. Tout male normalement constitué ,bifurqueras son regard vers cette poitrine fantastique. Ensuite ,pas de surprise le reste est dans la continuité, pas de superflus graisseux, rien! que du plat, jusqu'aux gambettes. A partir des reins !! c'est l'attraction ,tous les regards se portent généralement par ce monument de la gente féminine, et dans ce cas présent vous n'êtes pas déçus!!Le sexe presque caché derrière une petite forèt, se découvre magistralement, des que vous approcher vos outils. Pas besoin de lubrifiants, le sperme sert de toute façon à faire coulisser l'ensemble. Pas besoin de petite culotte, enfin dans mon récit ,j'ai banni cet objet inutile, et embarrassant. En écartant bien ces jambes, mes acteurs visiterons ce qui il y a de plus beau, de plus luxueux, pour leurs sexes démesurés. Rassurez vous! je ferais en sorte de na pas casser cet objet fragile. Pour l'arrière de ce devant, soyons explicite!! le cul!! il est bien arrondi, lisse, pas de poils superflus. Cette femme n'est pas une adepte de l'enfouissement par l'arrière, je vais y remédier certainement. Sinon cette épouse dans mon histoire, est une femme modèle, comme on n'en voit plus de nos jours. Dévouées à son mari depuis des lustres ,elles continue de le regarder ,de temps en temps, je pense. Mais dans cette parodie d'histoire amoureuse elle ira, je pense vers des aventures effrénées, pour découvrir l'autre. l'érotique vas t'il gagner cette sauterelle? Vas t'elle craquer pour tous ces hommes virils, vas t'elle découvrir également la femme ? vas t'elle ? supprimer son mec? récupérer ses livrets A? Je ne sais pas, l'intrigue nous le confirmera C'est vrais!! qu'il est dommage d'assombrir le profil de cette personne, mais c'est la vie du roman, ce dernier est avide de sensations, de découvertes, de réponses également. Ange ou démon ,il faut choisir. Ce couple peut exploser à tout moment, se déchirer s'entre tuer, se haïr. JE NE LE SOUHAITE PAS BIEN SUR!! détruire tout une vie à entretenir ce bonhomme .Mais son désir charnel sera le plus fort, machiavélique sera la fin, diaboliques seront ces deux amants, je les sens croit capables de tuer!! De la sauvagerie à l'état pur, qui seras le plus malin? le mari trompé ou ce couple astucieux? ais pas si intelligents que cela. Mon ami, ce mari abandonné, à plus d'une carte dans sa manche .Jennifer et sa bande ,vont prendre sa défense, le poulet véreux feras enfin une bonne action, je j'espère. Enfin voila le descriptif de mes deux personnages normaux . 

10.Ange Ou Démon?

                  Nous démarrons une nouvelle journée, elle, avec son club de loisirs, moi, avec la remise à niveau de mes installations mécaniques. Sur les conseils de ce commissaire, l'ami de Jennifer j'ai installé le mouchard. C'est tout à fait odieux de ma part, j'en convient, mais!! c'est la seule solution pour nous départager!!J'ai également installé ce logiciel espion sur les deux téléphones,ainsi que l'ordinateur, le mien bien sur!!.surtout!ne pas lui mettre la puce Intel à l'oreille, conseil avisé du commissaire,peut ètre un peu trop. Il aura fallut la jouer finement, elle est!! je pense aux abois, cette femme que je ne vais bientôt, peut être ,ne plus reconnaitre comme étant ma véritable chérie dans  ma vie,se trouve dans un état de crise, cela se sent. Très bonne cuisinière, ce midi elle a loupé la cuisson des nouilles!!Ces dernières pas assez cuites me sont restées sur l'estomac, c'est dire que sa tète bouillonne intensément. Sa louche a versé également le reste du plat sur le sol carrelé, donnant aux mouches suiveuses une chance inespérée de nourriture à bon compte. Il est quatorze heure trente ,c'est l'heure !! chérie, ton club t'attends!!je jette un coup d'œil furtif dans sa voiture :un sac!! trop important pour trois heures de parlottes.Je n'ai pas le temps de fouiner, elle a du faire vite pour le glisser sur la male arrière. Peut être des  fringues? pour les petites sœurs des pauvres? Hum!! pas le genre de donner cette camelote hyper branchée !! Doucement je lui pose la question, c'est pour les sœurs!! me répond t'elle, je l'aurais parier!! J'affabule certainement, peut être quelle déploie un futur emménagement chez ce type, son amant préféré? Elle démarre sa voiture, passe le portail métallique, pas vite du tout, je me penche par la fenêtre de toit, j'assiste à une accélération fulgurante en haut de la ruelle, certainement pressée de rejoindre ce type malfaisant!!. En retard, elle file à son club de vielles dames très âgées. Dans ce troupeau du quatrième âge, elle détonne, elle se trouve! être dans la jeunesse de sa retraite, les autres dans l'antichambre de la maison de survie mortuaire. J'ai bien vérifié, elle cotise normalement tous les mois de septembre à cette colonie de vielles chipies, j'y suis allé une fois pour voir, toutes avec des déambulateurs, scotchées sur leurs chaises en paille, elles attendent que ma femme s'intéresse à elles. Il faut absolument que je regarde la fin de cette clé USB, gentiment donnée par le commissaire. Je passe la première heure de folles libations enregistrées. Toujours cachée derrière ce masque de carnaval, elle se donne à fond, le type également si vous voyez ce que je veux dire!!L'inspectrice Labavure vient de rentrer, elle saute sur ce lit, c'est une débauche complète à laquelle j'assiste,les femmes finissent par se faire l'amour, elles se sont affublées d'engin type godes extrêmement long et gros, c'est parti pour une défonce globale, le type se fait sucer par ces deux bouches, c'est ignoble, ma femme participer à ça? Je n'en peut plus, une érection va se diffuser devant cet écran magique, la fille masquée détourne la tète, regarde vers la caméra, me sourit, elle va dire quelque chose? Sa langue sort de sa bouche ,s'avance vers moi, elle m'invite certainement à éjaculer, c'est comme  si, j'y étais!!!Son bras droit approche de l'élastique de ce masque.. elle va l'enlever, c'est certain, le type s'approche avec son sexe monstrueux, elle se détourne, ouvre sa bouche, prête à accepter cette offrande, le masque va glisser petit à petit, je vois ces yeux, le dessus de son appendice respiratoire, sa bouche enfin... C'EST BIEN ELLE!!! cette femme que j'aime à la folie!!!!c'est plus fort que moi je vais me lâcher, mon sexe se tends terriblement , il est devenu rouge écarlate, comme l'autre de ce commissaire. Elle me sourit, son corps sans défense  est assiégé par  ces deux personnages,c'est  dégradant, mon épouse est à un stade avilissant, j'ai honte pour elle. Pourvu que cette séquence ne se retrouve pas sur les réseaux sociaux, je serais ridiculisé pour le restant de mes jours. Je préfère couper cette vidéo monstrueuse, non je vais aller jusqu'au bout. Une dizaine de type sont dans la pièce maintenant. L'inspectrice Labavure est affublée d'un fouet, Les hommes cernent mon épouse, elle va d'un sexe à un autre ,se fait éjaculer sur sa jolie figure, devenue un tombereau d'ordures liquides. Le fouet siffle dans cet air vicié, son dos en est marqué!! Il sera utile ce soir,de vérifier ce dos, certainement torturé. Ils sont à trois maintenant, trois sexes entiers dans ses orifices, elle doit souffrir?Pas certain! Un homme obèse  a du mal à gérer son outils démoniaque apparemment, elle va s'en occuper, au début laborieusement ,ensuite avec une rage décuplée, ce type va jouir enfin!!elle va encore déclancher sa tendinite persistante!! sur sa figure ,c'est pas possible !! Ils l'on attachée, contre un pilier de bois, ils vont chacun leur tout la défoncer, elle semble adorer cette gymnastique du sexe. Déjà trois heures de vidéo. La caméra tourne toujours, elle est au sol sur le ventre ,recouverte d'immondices, un peut de sang semble couler de son orifice vaginal .Ils ont du la torturer, puis l'abandonner à son sort, elle se relève ,titube ,retombe sur son corps meurtri, elle appelle au secours. Labavure apparait ;son fouet à la main, relève toi sale chienne!!!C'est absolument bestial, insupportable à regarder.lle  l'arrose au jet d'eau maintenant, la rince avec peut être de la lessive saint marc, je reconnais la boite. Plus de son, ,plus de vidéo, le spectacle est terminé!! Et si j'allais porter plainte? Ne fait pas ça me dit mon ange gardien. Et si c'était un montage? Tout est possible à ce jour, avec les dernières technologies .J'ai du mal à croire toute cette morbide comédie, c'est tellement répugnant. Bon sang!! elle ne portait aucun stigmates hier soir? Et pourtant c'est bien son visage? Il va falloir que je lui parle ,il me faut tout déballer,quitte à lui montrer cette vidéo abjecte. Tant pis!! ce soir je me lance dans la recherche de la vérité, même pénible à admettre je veux savoir !!il faut quelle me avoue ce quelle a fait, même l'impossible ,je suis prêt à lui pardonner, prêt à lui faire l'amour comme avant, peut être en plus perfectionné, comme elle adore maintenant, il va falloir, certainement , que je me lâche sur le plan sexuel. En trois heures ,c'est pour elle au moins je dis bien!! au moins!! deux ans de relations sur le plan génital!!Comment je vais pouvoir en faire autant? La satisfaire dans ces proportions inégalées,il est dix huit heures ,elle ne va tarder.

11.Avec Jennifer vers la cabane.

                 Nous en étions restés à ces constatations, le film était certainement archi faux, tout n'était que pure ressemblance!!!je butais contre cette femme certainement méconnue de ma part. Tant d'années passées ensemble, et du jour au lendemain va savoir pourquoi! elle se transforme en tigresse sexuelle?Je devais m'absenter deux jours cause randonnée et nuit passée dans un refuge. Elle aurait le temps de passer encore à l'action. Tiens!! un texto, en provenance de mon informateur. De quoi s'agit 'il? Des nouvelles certainement pas rassurantes du coté libido de ma pseudo chérie. Dorénavant il était illusoire de penser tout le bien, de cette personne. Je lis: cher monsieur, nous pensons que votre épouse a une relation particulière avec un dénommé Anselme la beuverie, en effet ils ont passés ce mardi après midi à l'hôtel des culterraux, impasse des cochons. Nous avons vérifié le temps: deux heures trente minutes, ,la dépense cinquante euros payée en cach.La femme est arrivée à bord d'une voiturette sans permis, habillée d'une robe genre fermière ultra courte couleur bleu ciel, coiffée d'un chapeau de paille, ce dernier recouvrait pratiquement la tète entière, des lunettes de soleil d'un noir opaque cachaient ses yeux. l'homme était à pieds secs. Ha!! si j'oubliais un énorme sac en toile, que l'homme a récupéré avant de passer le hall de l'hôtel. Pour ce sac aucune des deux personnes n'est ressortis avec!!!Peut être ont 'ils loué un appartement à la semaine? Nous allons nous renseigner pour cette éventuelle location, afin d'y déposer une caméra miniature, avec micro. J'enregistrais sous mes dossier personnel ce récapitulatif de cette première réponse à mes questions. Sinon je partais pour ma randonnée, et j'étais persuadé que d'autres textos suivraient dare dare. En quarante huit heures ils auront le temps de s'envoyer en l'air, mais je les suivraient de loin, grâce à ce commissaire. Mon portable se mis à sonner, tiens Jennifer!! que devient tu? Moi ça va ,dis donc j'ai deux jours de libres, si tu veux, alors la!! cela tombe bien, je part en randonnée seul, deux jours ,avec nuit dans une cabane perdue dans la montagne . Si tu es équipée vient avec moi? Chouette me réponds t'elle je prépare mon sac. Tu as un sac? Mais oui mon bonhomme, je montais autrefois dans les alpages, j'allais voir les bergers ,je leurs tenais leurs chandelles , tu vois ce que je veux dire? Oui bien sur!, tu as seulement changée de clientèle!! Je me régalais d'avance, de la nuit prochaine avec Jennifer, je quittais sans aucun remords ma chérie, elle, certainement, allait faire la même chose, c'est à dire s'envoyer en l'air avec son Anselme. Je passais à son appartement sulfureux, je ne klaxonnais pas, elle était déjà dans la rue, sac et chaussures prête à affronter la solitude des cimes. Sa mini jupe n'était pas forcément adaptée aux montées sévères prévues, mais elle serait moins chargée le pensais- je. Pour toi mon amour j'ai pas de culotte, rien du tout, regarde, j'ai même rasé ma touffe. Je jetais un coup d'œil ,y passait un doigt rien que pour vérifier ,écarter ces lèvres désirables, elle mouillait déjà la garce. Une main dans sa jupe, une autre sur le volant, ce n'était pas prudent, en plus elle attaquait déjà. Pendant deux jours je suis à toi, rien que pour toi, je te réserves mon corps entièrement mon gars. Je veux que tu oublie ce que font ces deux connards derrière ton dos, profite surtout, baise moi un maximum, je te laisse carte blanche. Au Fait ! l'enquête avance? Je lui racontais les premiers texto du travail effectué par son pote de commissaire. Bien !!super!! putain ça promet!!Mon pote est génial, il ne laissera pas tomber cette affaire, crois moi. Il ira jusqu'au bout. Il me doit tellement. Si tu savais les secrets que j'ai sur lui, je pourrais à tout moment le faire tomber, mais comme tout reste entre nous, il travaille pour moi. Il a tué pour moi, et la, c'est un secret entre nous, il a liquidé trois de mes clients . Avec sa bande de flics véreux, surtout l'inspectrice Labavure ils font la pluie et le beau temps ici, dans ce quartier chic. En plus il me fournit de la cocaïne , à très bon prix, presque gratis, et la! je fais un bénéfice hors norme. Mais dis donc??tu bandes ??Effectivement dans la voiture à petite allure tout ça m'excitait. Elle ne se laissa pas prier, ni une ni deux la voila en train de faire une fellation extraordinairement savoureuse, comme je n'en avais jamais eu. Il fallait quand même être en forme pour la grimpette, pas de Jennifer mais du sentier escarpé. Entre temps j'avais encore reçu un fichier mp4.Une vidéo je pense, mais je réceptionnais pas assez le signal. Je verrais ce soir à la cabane. Jennifer me donneras son avis sur les positions de ce couple dans cet hôtel pourri.la montée se passa agréablement, ma nouvelle amie finalement avec ses gambettes de vraie pute des trottoirs ,montait à une allure soutenue.je lui mettais ma main au cul de temps en temps, ce dernier se serrait subitement, coinçant mes doigts entre ses muscles. Mais bon! l'aventure continuais. Nous longions une futaie ombragée, j'ai envie de faire pipi!! vas y je t'attends, non vient j'ai peur des serpents. Elle me tira vigoureusement, me pris sauvagement mon sexe, se le mis dans son vagin, hurla de plaisir, de mon coté mon sperme gicle à une vitesse prodigieuse. Ce soir mon chéri, je veux que tu me prenne par derrière ,mon cul si u veux!! Ouf! nous étions arrivés à cette cabane, il était temps, j'avais plus de jambes. Super il y à un petit lac !!La voila à poil en train de patauger dans cette eau limpide, viens mon choux!! viens!! j'ai pas mon maillot!! tu déconnes, il n'y a personne ici, allez viens!! je viens te chercher sinon ,et la tout habillé je te jette à la baille. Bon!!d'accord je me déshabille ,je suis nu comme un vers, je plonge à sa rencontre, passe entre ses jambes. Elle plonge maintenant, nous sommes au fond de ce lac, nous faisons l'amour, le vrai pour la première fois, je suis en train de devenir amoureux de cette fille de joie. Elle ne laisse rien paraitre, pour elle le sexe rien que le sexe, elle ne veux rien d'autre. Tu sais mon chérie mes clients ne me font pas jouir, jamais enfin presque, je simule toujours . J'ai besoin de quelqu'un, de temps en temps, pour remettre les pendules à l'heure. J'ai envie de faire l'amour ,avec un homme ou femme des vrais.!! Toi tu es de plus beau bien fait, un cœur comme ça? C'est le type d'homme fait pour me préserver de la solitude sexuelle. Je me mets à l'embrasser tellement fort, doucement mon ami, garde en pour cette nuit. J'ai amené du matériel, tu vas découvrir de multiples combinaisons. Tu vas être surpris, ce que l'on peut faire à ces hommes perdus .Nous rentrons nous sécher auprès du feu allumé par mes soins, nous nous frottons mutuellement, je bande encore énormément. Dis donc mon gars tu as la trique, c'est comme ça avec ta femme? Non pas vraiment. Tu pourrais être acteur dans du porno, avec cet engin la. La vache!! laisse moi voir? De plus tu as déjà jouit trois fois? et tu ne débande toujours pas? ça me donne des idées pour cette nuit. Laisse toi faire, sa langue se déplace doucement sur le prépuce c'est terriblement efficace, je me soulage encore une fois, cette fois ci doucement toute en longueur, Jennifer en vraie experte me cajole . Ses doigts fins malaxent sans discontinuer mon sexe, renouvelle encore les caresses avec sa langue délicate. Cela n'en finiras donc jamais? la jouissance est au summum de sa puissance, me projette dans les affres de la douleur sexuelle, que c'est bon, j e vais peut être en mourir? Bon il faut manger maintenant, il faut reprendre des forces, va t'allonger mon choux je prépare le diner. Je regarderais le compte rendu vidéo plus tard en compagnie de Jennifer. Je m'endort d'un sommeil léger rempli de rèves sublimes,il n'est que dix huit heures il est encore tot.

Assassin par procuration.

               La dinette se passe gentiment, Jennifer c'est quelque peu calmée, de son sac elle a sorti une tenue tout en cuir de couleur noire. Ma tète me tourne, je commence à flipper. J'ai une migraine d'enfer.. Jennifer, je crains de ne pouvoir assurer cette nuit!!Ne t'inquiète pas, c'est le viagra ,je ne pouvais te le dire, mais tu en as absorbé six doses tout à l'heure. Tiens renifle moi ça!! c'est quoi? de la coke, t'inquiète pas ce n'est pas douloureux, tu vas tenir toute la nuit. Allez!! on débarrasse cette table, il faut faire place nette, on ne sait jamais!!Elle est nue, splendide, simplement magnifique, enfile cette combinaison en cuir ,se couvre la tète de cette capuche complètement étanche, reste les yeux; les orifices sanitaires, et le vagin de libre. Sous l'effet de ce viagra mon sexe est démesuré, dure comme de la roche,j'ai mal, je ne maitrise plus ce corps, je suis sous l'emprise de cette femme sublime . Elle me demande de l'attacher, debout, les bras en croix, les jambes resteront libres de leurs mouvements .. Entre temps, elle a dégoté de son sac un gode monstrueux, il faut me le ficeler autour de ma taille, ce dernier! m'explique t'elle tu vas me le mettre dans mon vagin, ensuite ta queue géante dans mon anus, voila tu vas me sodomiser doucement, ensuite comme une vraie brute ,et, tout en profondeur. Maintenant ces deux bouts de corde avec les bâtons étires les!! entoure mon cou de mon coté je vais faire la même chose autour de ton cou. Maintenant donne moi , il faut faire un nœud coulant, comme tu le vois c'est mon jeux préféré, quant tu serres mon cou, c'est que tu as envie de jouir encore, donc je tourne le mécanisme, et moi de mon coté je fais la même chose. As tu compris? je commence à avoir la trouille ,mais,sans ambiguïté je réponds par l'affirmative par un signe de ma tète, je suis déjà sous l'emprise de cette drogue, l'orgasme est continu de toute façon, je ne pourrais arrêter ce mécanisme. J'ai envie de connaitre la suite, j'attends cette formidable douleur menant à la jouissance parfaite. J'ai envie bien sur de l'embrasser, elle me refuse sa bouche par une morsure profonde, je saigne!!!mon dieu il faut que j'abandonne cette terrible expérience, mais impossible elle me serre mon cou de plus en plus fort. Elle me serre déjà la carotide, elle à envie, donc je serre à mon tour. Ce jeu est ,je le pense à ce moment , mortel à terme, en temps normal, je résisterais à cette tentation, mais je ne le peut pas, je serre à mon tour, un peu pas trop , immédiatement elle va serrer....l'orgasme est intense , je ne maitrise plus cette érection. Elle serre, bon! je serre à mon tour ,pas trop mais suffisamment pour q' elle crie comme un animal , le moment est terrifiant, dans un état second je vais insister encore, De son coté sous l'emprise de la cocaïne elle ne maitrise plus rien, elle est à ma merci!!, Allez à mon tour ma verge en redemande ,je serre, et la!!! elle tourne ce bâton, elle n'arrête pas, je commence véritablement à étouffer. J'ai devant moi une femme féroce, je commence à comprendre cette dimension inquiétante. Mais c'est tellement bon, que j'en redemande encore, je lui souffle dans sa bouche, tu vas y laisser ta vie? peut été la tienne me réponds t'elle dans un râle nauséeux. Tant pis!!! encore, la douleur est intense, presque insupportable, l'érection s'en trouve décuplée .Son anus est complètement ouvert maintenant, le gode est bien enfoncé dans ce magistral vagin ,ce dernier commence à pisser le sang. J'ai certainement déclenchée une hémorragie interne. Elle serre de nouveau!! c'est pas possible!! il le faut me dit Jennifer. Ses vertèbres cervicales commencent à craquer, sa langue démesurée sort de sa cavité, prestement je la remets en place. Son anus se contracte ,c'est affreux, je sens son corps maltraité se durcir, sa respiration stagne. Je vais serrer encore pour voir sa réaction, tu en veux encore? je crois et je le pense maintenant, elle est prise à son propre piège. Oui !!Jennifer vas y...je veux te rejoindre dans ton extase, c'est de plus en plus difficile de respirer, mais mon sexe réponds au quart de tour, il enfle encore, laboure cette cavité profonde. En orgasme permanent, je ne fait qu'éjaculer dans ces profondeurs intestinales. Ses yeux commencent à sortir de leurs orbites, elle va mourir, j'en suis persuadé, je suis un assassin en puissance, sa morte me rapproche de mes convictions ,que la bête meure!! je serre encore, elle ne réponds pas, je serre toujours. Dans un dernier souffle elle sort : tu as finalement gagné.. c'est ta femme...quoi!!! ma femme????..Je n'en saurais pas plus. Sa tète va se détacher de ce corps à l'abandon c'est certain, la colonne vertébrale est enfin sectionnée, le sang coule à flot. Elle respire encore un peu. Il faut en finir, la tète tombe au sol, roule comme un ballon de baudruche. Vite il me faut sortir de son intestin, plus possible, les muscles sont restés bloqués, commençons par ce gode énorme, je le vire, non plus , il complètement enfoncé. Le sang dorénavant gicle de partout, j'en suis entièrement recouvert ,il est chaud , je goute ce liquide infernal. C'est bon, je m'enduit mon torse de ce liquide savoureux .maintenant il y a urgence!! Il faut trouver une solution, sinon mon corps va se trouver coller définitivement à ce cadavre. Mon couteau vite!!, je détache liens attachant ses bras, nous roulons sur ce carrelage, j'ai encore envie d'elle, c'est incroyablement morbide. Je vais faire l'amour avec ce corps sans tète, recouvert de sang. L'orgasme est son paroxysme!!Ses seins sont encore bien en forme, je les suces une dernier fois, Maintenant il me faut sortir de cet anus sanglant. Cela n'est pas possible pour l'instant, les muscles sont entièrement contractés. Tant pis je prends mon coutelas, je déchire d'abord cette peau , entre ces cuisses; je l'enfonce , pas trop de peur de lui faire mal, que je suis sot!!, elle est déjà la haut à me regarder certainement cette pute!!les entrailles commencent à s'évacuer de ce ventre distendu, la nourriture de ce soir se déverse sur les carreaux, une odeur ignoble me prends à la gorge, mais il me faut continuer.Sa tète, déjà toute bleue me regarde, je commence à prendre peur, si un randonneur passais par la, mais non, il est presque minuit, pas de crainte de ce coté la. C'est ok je suis sorti de ce ventre, une envie soudaine maintenant, je vais la buter normalement maintenant ,je me glisse résolument dans ce vagin défoncé, je prends mon pied intensément, je verse tout ce qu'il me reste, je prends sa tète à coté de nos corps, ouvre cette bouche , je l'embrasse un dernière fois, ma langue dans sa bouche cherche résolument la sienne, stupeur!! ses yeux s'ouvrent ,me regardent, se mettent à pleurer, c'est effroyable, ce cerveau fonctionne encore. . Je commence enfin à reprendre mes esprits, la drogue ne fait plus son effet dévastateur, j'ai remballé mon pénis redevenu normal. Je vais dormir un peu, me reposer un peu, il faut que je réfléchisse, comment procéder à l'élimination de ce corps encombrant? Je verrais à l'aube, la nuit porte conseil. Je me rassure ,ce n'est pas un crime quand même? un suicide assisté peut être? Comment cacher la vérité? à ce commissaire, son pote. Il est déjà six heures, je n'ai pas dormi une seule seconde. Heureusement des sacs plastique de cent litres sont rangés dans la cabane, ils vont me servir. Le buste est trop grand , je vais utiliser l'égoïne de service, méthodiquement je vais scier les membres inférieurs , ensuite les supérieurs. La tète sera à part , pas question de regrouper tous ces déchets! Ensuite lessiver ce sol carrelé, heureusement! il n'est pas en terre, il m'aurait fallut creuser la couche superficielle. En deux heures chrono, le travail est terminé, j'ai coupé aux articulations, c'était beaucoup plus simple. Quatre sacs en tout, j'ai quand même récupérés ses bijoux, sa montre en or, cassé son bridge en or massif, enfin tout ce qui avait de la valeur!!.Ouf !! un pelle est disponible dans la remise, je vais creuser quatre énormes tombes espacées d'au moins trois cent mètres l'une de l'autre. Les enquêteurs ne trouveront jamais ces traces ,c'est un crime parfait comme je les aiment ,peut être les animaux sauvages? c'est même pas certain. Je vais asperger d'essence ces colis, l'odorat ne pourras pas repérer les éventuelles odeurs. Il est midi , j'ai terminé ma tache. Maintenant il faut me laver, je vais plonger dans ce laquet, je n'étais pas présentable. J'astique toutes les parties de mon corps, personne ne peut deviner cette folle nuit. Son sac!! je n'y pensais plus!! Je rassemble ses affaires, j'en fait un tas dans la cheminée, je craque une allumette, un peu de carburant, c'est bon il brule. Dans quelques minutes il ne resteras plus rien de cette femme. Je vais ouvrir la petite fenêtre pour remplacer l'odeur de brulé, par l'odeur des fleurs, heureusement nous sommes en été ,la nature est en pleine effervescence. Un petit coup de peigne, un peu d'après rasage, les dents brossées, je suis prêt pour me faire ce pic majestueux. Je n'ai aucun états d'Ames, c'était un suicide assisté, j'en suis persuadé, elle le désirais ma Jennifer, elle m'avait choisi, pour l'occasion, marre de cette vie de patachon, de femmes violée ,battue, souillée ,tous les jours de la semaine, sauf les dimanches? Catholique pratiquante elle fréquentais assidument la paroisse de la commune. J'ai oublié son téléphone portable, ou peut t'il bien être? Je regarde sous le matelas... Bingo il est bien la, encore allumé, zut, c'est pas bon, non, ce n'est pas très inquiétant, pas de signal depuis la vallée. Je vais le démonter en trois secondes cet engin de traçage, je regarde quand même les messages.......tiens un texto adressé au numéro 06..........96. Je connais ce numéro? bon sang!! c'est celui de ma femme!!! elle lui écrit quoi au fait? pas de soucis je m'occupe de lui, il s'en souviendras longtemps, dans cette obscurité que je lui prépare. Prépare le fric, comme prévu:!!Déclare sa disparition quarante huit heures après, c'est plus sur. Je suis réellement abasourdi, ces enfoirés ,ils avaient concoctés mon assassinat, ma disparition était programmée, malheureusement j'ai serré un peu trop fort, ça! elle ne l'avait pas prévu. Je recherche d'autres textos, dans la nomenclature je découvre qu'il est question de vingt cinq mille euros pour ce contrat de meurtre envers ma personne. Ce n'est pas très cher payé, je vaux plus cher que cela quand même!!Je vais échafauder un stratagème à ma façon...à suivre. dans  le tome trois::l'Intrigue ...