LA PESTE.// Chapitre 01

                   Nous attendons , fébrilement, mon  amie  et moi même, le passage de notre facteur. Ce dernier, ou plutôt cette dernière passe en général vers treize heure trente, ou quarante cinq, pas plus tard!!Messagère de bonnes comme de mauvaises nouvelles ,ce personnage est d'une gentillesse incomparable. Toujours une parole gentille, même pendant les terribles heures du confinement, elle prendras de nos nouvelles avec le porte voix. Bref! nous attendons une missive certainement délicate à ouvrir!! Normalement cela fait trois jours de délai, entre le moment décisif et le résultat des analyses!! Chers amis lecteurs je ne vais pas vous faire languir plus longtemps . Commençons par le commencement! Cette décision a bourgeonner depuis peu dans ma tète. Le prologue fut! plutôt dut à ma santé précaire depuis quelques temps. Vous avez certainement consultés ma visite médicale, le test PCR ? Bref que de belles nouvelles seront tirées de ces moments sordides. Mais nous n'étions pas complètement satisfaits ma chérie et moi même. Au fil de ces semaines passées, je continuais à tousser ignominieusement, et ! de fait! la consommation de mouchoirs en papier faisait formidablement alourdir la facture à chaque passage en caisse de ce supermarché habituel. Cela ne pouvait plus durer, le carburant baisse, mais d'autres dépenses viennent se greffer à notre précaire budget de modestes retraités. Il me fallait passer un deuxième test PCR. ,mais loin de chez nous, loin de notre village. Il fut décidé d'un commun accord de passer trois jours sur la cote Est. dans la station balnéaire Tespacap. Dans cette ville au bord de la mer, nous allions profiter que des équipes d'infirmiers(e) était installés comme stagiaires sur les plages pour tester les vacanciers. En prenant un séjour, à moitié prix, nous aurions fait le test de la dernière chance. Vous en conviendrez !! que c'est absolument idiot!!Faire six cent kilomètres rien que pour se faire tester. C'était la solution pour ne pas gonfler les statistiques de notre jolie station de montagne. Hors de question de faire fuir tout ces randonneurs, installés dans la station. Jusqu'ici aucun cas positif!!!! si un seul quidam se déclare apte au COVIds ce sera cent pour cent d'augmentation de malades. La ville se videra de ses consommateurs et calancheras plus vite que prévue? Vous êtes d'accord ?Nous étions arrivés à destination dans cette bourgade augmentée. Plus de cent mille habitants dans ce mois de Juillet 2020.Pas une place de libre en terrasse, tout était loué. Heureusement nous avions trouvé un appartement dans la cité nord, la plus reculée de la plage. Pas de crainte de rencontrer les touristes venus de la Région Parisienne. Notre location se trouvait au vingt deuxième étage de cette tour presque enchantée. Pas d'ascenseur en état de marche bien sur, une cage d'escalier véritablement infame nous accueillait pour accéder au logement. Bon!! passons sur ces petits désagréments, nous sommes venus pour nous faire tester véritablement incognito. Notre logeuse , sorte de bandit masqué, nous indiquât l'adresse pour accéder à ce service hospitalier. Elle nous conseillât de laisser nos affaires délicates , ne portez rien sur vous surtout!!! Nous lui confiâmes nos clefs, et nous partîmes en route pour cette plage ensoleillée. La cité était petite, composée d'au moins trente tours plus belles les unes des autres. Des canapés posés ça et la meublaient les carrefours, bizarre!! aucun feux tricolores ne fonctionnaient, des caméras installées au sommet de poteaux en aluminium , pendaient désespérément, fils arrachées. Enfin la ville !! la vraie!! se découvrait à nos yeux. Autant la cité derrière nous était vide de ses habitants, autant la ville moderne était chatoyante, vivante. Les vacanciers ,bariolés de couleurs vives déambulaient sur ce formidable front de mer. Une pancarte de la république Française indiquait les centres de dépistages sur cette plage magnifique. Dis donc ?!! tu ne vois pas quelque chose de bizarre mon chéri? Non rien !! regarde bien!! De cette question, j'enlève mes rayban hyper foncées!! Je découvre enfin ce théâtre devant nos yeux!! tous ces gens sont nus!! absolument sans aucun vêtement !!rien de rien sur leur corps. Ne t'inquiète pas ma chérie, c'est une plage naturiste, c'est à la mode en été sur les plage du sud. Tu aurais pu m'avertir!! me balance t'elle. Zut! la tente des infirmiers se trouve comme par hasard au centre de cette immensité de sable fin. Ce dernier est recouvert de multiples serviettes bigarrées, collées les unes aux autres. Bonjour la distanciation technique ici!!! Une affiche signale que le port de vêtements est totalement prohibé de Juin à septembre. Pour ma part, je suis déjà en maillot, pour ma chérie c'est plus compliquée. Je lui explique que; de toute façon personne ne nous reconnaitras ici, elle ne cède rien!! Même pas la promesse d'une nouvelle paire de chaussures! rien n'y fait!! elle n'en démord pas. Je rajoute des sous vêtements affriolants à la tirelire, son visage s'illumine un peu!! Comme nous sommes immobiles  au bord de  cette plage, les naturistes commencent à nous regarder bizarrement. Les voyeurs sont très mal vus!! tu sais? tu crois ? L'eau doit être super agréable? C'est gagné. Nous voila nus comme des vers ,enfin presque. Une marque de peau extrêmement blanche ,en fait ,apparait comme des sous vêtements. Les regards se détournent, des nouveaux ? de toute façon on se fait tester et l'on repart illico!! Bon:!! un bain dans la grande bleu peut être ? Nous traversons un amas de chair bronzée, je ne peut m'empêcher de jeter un coup d'œil malfaisant sur ces sexes découverts. Pas mal d'hommes et je le remarque tout de suite sont en érection. De mon coté,malheureusement ,honteusement , je ne pourrais retenir ma force centrifuge d'accélérer le processus. C'est dingue !! ce que les vêtements peuvent cacher en temps normal!! que de chairs délabrées , de gros ventres croulants sous la graisse morbide. Que de poitrines pendent lamentablement, je fini par   par trouver ce tableau terriblement laid....Nous arrivons à la tente, quelques dizaines de minutes d'attente, tous ces laiderons attendent les uns derrière les autres. Mets toi devant moi ma chérie!! pourquoi? Regarde derrière toi!! elle se détourne et manque de suffoquer de honte. Un malabar de deux mètres au moins , de race noire, se tient derrière elle, un membre démesuré en action. Comme tu veux, tu choisis!! Ecoute!! il n'oseras pas? C'est comme tu le désires. Nous sommes dans la file, devant moi une nana d'un Age ... je dirais avancé, avance à petit pas, pas très pressée de faire le test. C'est drôle tous ces corps dénudés les uns derrière les autres. Je suis évidemment en érection plutot majeure,par peur de rentrer dans la personne devant moi , je me recule un petit peu, la fille recule brutalement !! Zut!! de fait ! je recule sur ma chérie dans la file. le malabar ne bronche pas, il reste stoïque. J'entends de sourds gémissements d'où viennent 'ils ?Un vendeur embulant de race, impossible à détecter, passe entre les personnages en attente , il propose des préservatifs!!!!! pas mal joué, ils sont forts ces vendeurs à la sauvette. J'en achète une paire, on ne sait jamais!! Trop tard!! mon chéri!! c'est fait!! le noir m'a transformée en torche active, il me porte littéralement avec son membre déchainé!!Ci cela pouvait durer!!De mon coté Il me reste à transformer celle qui se trouve devant moi i. Ses fesses deviennent dures comme du marbre, je les écartent légèrement,elle se laisse faire , elle tiens déjà son orgasme,je ne verrais jamais sa tète rien que son cul admirable .Toute la file se trouve maintenant ,complètement sous l'emprise d'orgasmes formidables, sous les regards des estivants complètement habitués à ce genre de démonstration,certains font de mème,se masturbent activement.Cette plage est devenue ce septième ciel pour  beaucoup.Nous sommes enfin sous la tente, le test nous attends ,les infirmiers sont entièrement encapuchonnés sous des protection complètement étanches. Mesdames ,messieurs vous avez le choix entre le test VIH ou PCR!! c'est comme vous voulez . Ma chérie choisira le VIH, moi le PCR. .Nous indiquons notre adresse mail, c'est discret, ou par la poste si nous le désirons. Nous choisissons par la poste, en cas ou! J'ai oublié d'enlever la protection hygiénique, j'ai l'air fin!! La poubelle à déchets se trouve la messieurs!! Je jette négligemment cet objet absolument dégoutant .Le fait d'être complètement nus ,ne nous fait plus rien du tout, libres nous déambulons sur cette plage. Nous nous dirigeons vers cette eau à vingt six degrés, elle nous accueille chaleureusement. Nous rentrons dans cette  masse liquide , naguère limpide, nageons de concert vers le large, enfin quelques mètres seulement. Le malabar ne se trouve pas très loin de nous, son sexe démesurément énorme se projette vers la surface de cette mer. Le mien à coté fait office de nain minuscule !! De folles idées saugrenues me viennent dans ma tète. Alors racontes moi!! c'était comment ? j'ai senti comme un pieu dans mon ventre!! tu ne peux pas imaginer!! incroyable! magique! j'en tremble encore. Une douleur ? non ! pas du tout, une sensation de pénétration et de bien être à la fois. Le malabar c'est approché de nous, je recule d'une brasse, ma chérie reste face à lui. Il va nous adresser la parole: je suis artiste dans une boite le soir, mon job d'été c'est d'être chippendale!! Venez voir !! les couples sont acceptés !! Ma chérie est véritablement subjuguée par ce male époustouflant. Je m'approche d'elle.. elle se trouve dans une excitation extrême, je la rassure, lui dit de se calmer. Tu veux bien pour ce soir ?mon chéri. Peut être!!Si ?  Elle a compris ce que j'attends d'elle tout d'abord, je m'enfonce sous cette surface ponctuée de mini vaguelettes. Je tire ce corps encore svelte vers le fond pas très loin, elle se laisse faire, glisse doucement ,se laisse faire, nos lèvres s'assemblent à n'en plus finir, c'est absolument délicieux. Il est temps de rejoindre notre location, nous préparer pour cette soirée excitante. .

La Peste // chapitre deux.

               Nous quittons cette plage fabuleuse. Mon chérie je pense que j'ai absolument besoin de me vêtir pour ce soir? C'est vrai ! je t'ai promis, d'abord les chaussures. Non !! les godasses après les fringues. Je l'ai assortirais avec les vêtements. Je me prends au jeu de la future séduction certainement prévue, elle sera, je l'espère franchement éclatante. L'avenue principale regorge de boutique de luxe, ces magasins débordants de marchandises plus extravagantes les unes des hautes. Une robe d'été franchement invraisemblable attire immédiatement son attention, la mienne également. J'adore quand ma chérie se fringue avec de belles guenilles à un prix abordable, bien sur. Ce magasin déborde d'ingéniosités pour attirer les acheteuses. La robe laisse deviner toute la perfection de la femme, attise le regard de tous, les regards des autres femmes se détourne imperceptiblement, la jalousie envers cette beauté apparue lors de la sortie de la cabine d'essayages. Le décolleté , puissant instrument de séduction, laisse entrevoir le haut de ce corps magnifique . Les seins sont enveloppés d'un tissu extraordinaire , juste ce qu'il faut pour détourner le regard des autres. A ce moment précis je suis fier de cette beauté, tourne toi stp!! alors la!! c'est fabuleux! rien que de se mouvoir fait se déplacer cette robe dans l'air .Par contre ma chérie ...qu'oi ?, ça va pas ? Non ! non, mais on voit ta culotte ,en voix basse je lui conseille de ne pas en mettre c'est tout!!! Tu crois ? je pense que oui. Ni une ni deux elle me balance le petit morceau de tissu, et réajuste cette robe miraculeusement indemne. Comme ça , cela me va va ? L'effet est franchement fantastique, que ces formes arrondies sont jolies!! J'ai une envie de toucher, de caresser cette forme idéale. De plus comme tu peux le constater, elle se défait en un clin d'œil. Regarde !! elle virevolte sur elle même, et hop la minuscule ceinture se desserre tellement rapidement, quelle se retrouve entièrement nue dans ce magasin. Ouf!! personne , elle rentre vivement dans le petit box d'essayage. Maintenant il faut choisir la couleur. Moi, pour ma part, j'opterais pour du blanc, elle pour du noir, c'est plus classe me réponds t'elle. Nous ne pouvons nous décider, le vendeur s'impatiente un peu, je m'échappe près de ce dernier, vous feriez un prix pour les deux couleurs? Ok me réponds t'il je vais consulter mon boss. Je repart rejoindre ma chérie, elle est dans tous ses états, tellement excitée devant tous ces oripeaux déshabillés. Le patron arrive , me fait signe, à l'abri du regard de ma chérie nous nous mettons d'accord très rapidement sur un cout convenable pour nos finances. Tu t'est décidée? non pas encore, bon!! nous allons prendre les deux , tout simplement. Immédiatement elle me saute au cou, tu est merveilleux mon amour!!Sinon j'ai entrevue un chapeau de paille extraordinaire dans le coin des bonnes affaires ,la bas ,viens suis moi!! Un chapeau tellement architectural sur sa tète, que je décide immédiatement qu'il est fait que pour elle, affublée de ce couvre chef extravagant, elle virevolte comme un petite folle dans les méandres de ce magasin de luxe. Et les chaussures ? nous avons ce qu'il vous faut au deuxième étage madame. Je peut garder la robe sur moi? évidemment vous êtes notre cliente obligée. lestement elle grimpe la volée de marches recouverte de moquette, ses pas sont complètement inaudibles dans cet endroit magique, pour les femmes de la haute société. Le vendeur ,et moi même découvrons ce maximum d'indécence ,projeté à tous les regards elle est hallucinante de beauté. Heureusement que cet escalier ne dure pas trop longtemps, je crois ce vendeur , partirais dans ce rêve d'homme soumis à rude épreuve. Le salon des chaussures ,est hallucinant, des milliers d'exemplaires fourmillent sur des étagères magnifiquement installées. Vous avez tout votre temps Madame ,nous ne fermons qu'à dix neuf heure! Je regarde ma toquante connectée, six heures ,bof!! c'est bon elle va choisir rapidement je pense? Elle en a essayée plus de cinquante paires, elle jetteras, enfin, son dévolu sur une paire d'escarpins colossal. Vous avez de la lingerie fine? Oui bien sur!! à l'étage supérieur, et, nous voila encore en train d'escalader ces montagnes de marches moquettées. Ici c'est plus simple, elle décrocheras un soutien gorge en très fines dentelles ,qui sera invisible sous sa robe. Tu vois je préfère mettre des sous vêtements, dans la rue c'est plus sur cette nuit. Pour la culotte ,je choisi celle la plus fine possible, pour ton plaisir mon chéri. Je confirme que nous les hommes, aimons la lingerie de qualité extrême, la plus jolie possible. Bon!! c'est terminé me dit-elle je me rhabille. L'ascenseur est de nouveau disponible nous clame le vendeur. Lui redescendras par cet escalier ,nous dans cet ascenseur nous nous ferons des câlins appuyés. Merci mon chérie, pour ces cadeaux, ah! ce soir je veux être la plus belle, la plus sexie de toutes ces femmes. Attends moi ,je vais régler la note. A la caisse enregistreuse je présente ma carte jaune, hum... cela va t'il passer? la somme est astronomique, presque sidéral, certainement inabordable pour nombre de gens, c'est un geste complètement fou de notre part. Mais je vais assumer, dès demain je décrocherais mon téléphone pour avertir mon banquier. Nous sommes dans l'avenue presque déserte à cette heure. Je préconise de souper au restaurent, surtout ne pas allez dans cette cité. Le regard de ces mauvais garçons vont certainement dévier de leur drogues habituelles. Elle se changera dans les toilettes du resto, se redonnera un coup de peigne, se refera le portrait un peu ébouriffé. Cela devrait aller. Nous n'avons pas de masques sur nous, mais le resto va nous en donner des pas chers. Tiens le resto possède une consigne à l'extérieur, nous décidons de mettre nos colis à l'abri des regards indiscrets ,effectivement le serveur va nous donner ,en geste commercial deux masques. Nous souperons idéalement en terrasse, très peu de clients, quelques péquins s'aventurent devant la carte des menus, hochent la tète, en discutent ,peut être que les prix sont un peu élevés? Tu pourras régler avec ta carte ? ma chérie. Je crains que je dépasse le découvert prévu. Pas de problème mon chéri ,après tous ces cadeaux fabuleux il est normal que je participe un peu!! Je réglerais l'entrée de la boite ce soir également.je suis tombé sur une fille épatante, souriante, épanouie, enfin belle comme une fée sortie du carrosse majestueux. Tu prendras bien un peu de vin? Bien sur!! je consulte la liste ,tu préfère rouge ou blanc? ho!! ton choix sera le mien. Je choisi un château Margaux assez intéressant. Un soixante quinze suffira amplement. L'apéritif est déjà servi, offert par la maison. Nous trinquons à l'amour éternel, nos bras se croisent, et nous le buvons les yeux dans les yeux. Nous avons choisi une entrée très légère, un plat de résistance formé de turbot. Ses yeux brillent déjà, elle commence à parler un peu de travers, bon!! faudra faire très attention ce soir. Je suis pompette mon chérie!! dans mon fond intérieur ,pour moi elle est éméchée!!! pas encore soule mais ça pourrait venir. Je lui verse une rasade d'eau fraiche, il était temps. Vous prendrez bien une liqueur!!,je refuse tout de Got, nous prendrons plutôt un café pour moi, et une tisane pour madame. Pourvue quelle se souvienne de son numéro de code!! La note atterrie sur la table, devant moi. je la présente à cette femme, elle dégaine de son sac à main de chez DIOR.la carte de la banque Rolchild. Ah!!!quand même !! ça passe sans problème, elle est encore fiable sur tous les points ma chérie!! Nous allons utiliser les toilettes pour nous préparer à cette soirée certainement mémorable. Je la laisse se préparer , je passe au bar pour un dernier petit verre, demande l'adresse de cette boite. Au bout de l'avenue Georges Cinq, à droite puis à deux kilomètres. Vous ne pouvez pas vous tromper!! mais un taxi serait peut être préférable? Et pour revenir cette nuit, prenez un taxi, je le vous conseille fortement , les rues sont pas forcément sures à cet époque. Je suis le patron, et pour vous remercier d'être venus chez nous, tenez c'est offert par la maison. Ce n'est pas dangereux à petite dose, à prendre dès maintenant ,l'effet se fait sentir trente bonnes minutes après. Je le remercie vivement , au point ou nous en sommes, ma chérie approche, je lui tend la pastille avec le petit verre restant. Elle n'y voit que du feu, j'en fait autant. Le taxi commandé arrive. Dans sa tenue extravagante elle se dirige vers la sortie, tous les regards sans exception se détournent sur cette apparition magnifique. Le taxi de marque Mercedes ,nous emportent vers cette soirée magique. Je suis réellement bien, la légère drogue va me refaire une petite santé, après les effluves d'alcool. Ma chérie se détourne vers moi! mon chéri ce soir c'est ma soirée!! tout me sera permise je compte sur toi. J'acquiesce de ma tète, je suis curieux de nature, jusqu'où peut 'elle aller? Je la sent excitée un maximum, ses jambes se croisent et se décroisent dévoilant le maximum de surprise. Nous arrivons messieurs dames, terminus, je vous donne ma carte pour le retour? Bonne pioche, ce taxi suit ces clients. Un monde de fou se trouve devant la fameuse boite. J'aperçois le malabar à l'entrée ,il nous attends, nous sautons de cette voiture de chez Uber, nous dirigeons prestement, traversons cette horde de curieux. La porte battante s'ouvre! 

La Peste // chapitre trois..

                  Nous nous dirigeâmes ou plutôt , nous étions entrainés vers le fond de cette salle fantastique. Une foule composée uniquement de femmes hurlait de tous ces poumons. Elles attendaient le spectacle. Nous fument prestement exfiltrés ma chérie et moi même dans cette pièce cachée derrière des rideaux énormes. Une deuxième porte battante fut déclenchée. Je découvrais de mon point de vue: un environnement hostile. Dans cette salle se trouvait, environ dix couples hommes et femmes, plus onze superbes costauds ,certainement les chippendales du fameux spectacle, et un type en costard cravate debout les bras tendus contre une table. Il s'adressât immédiatement des notre arrivée. Et bien bonsoir à tous!! Je me nomme Monsieur La Peste, et, je suis l'organisateur de ce spectacle ce soir. Mes employés à coté de vous, vous aurez remarqués de superbes athlètes seront les participants de cette soirée. Il les nommaient consciencieusement donnait leurs âges , quelques détails croustillants accompagnaient les prénoms. En fait notre malabar noir, s'appelait Josuas originaire de Pennsylvanie en Amérique du nord, et se trouvait être le capitaine de cette troupe attrayante. Maintenant à vous de vous présenter, chaque couple dut se nommer ,uniquement les prénoms certains des surnoms . Il reprenait la parole, le ton avait changé radicalement, il était devenu plus ferme, plus précis. Comme vous le voyez maintenant, je suis organisateur de ce spectacle, et ce soir une nouveauté est au programme!! Vous mesdames et messieurs allez monter sur la scène dans à peu près quatre vingt dix minutes. Les femmes devront reconnaitre leurs hommes les yeux bandés. Les hommes attachés ,les bras vers le haut, les pieds au sol n'auront pas de masques. Ils devront évidemment être entièrement nus. Vos femmes auront cinq minutes, pas plus pour essayer de découvrir sur chaque homme si c'est le sien ou pas. Donc ! à tour de rôle vous ferez le maximum pour gagner les deux premières allouées pour la finale. Si j'ai décidé de vous attacher messieurs, ce n'est pas méchanceté, mais par soucis de vérité, aucune tricheries ne seras admise. je dis bien!!! aucune. Si une quelconque femme ou homme dévie de la règle établie, vingt coups de fouets seront distribués sur votre corps. Nous sommes éberlués de temps de rigueur, ce type ne plaisante pas du tout!! Pour commencer Joshua va vous distribuer à vous messieurs trois pilules de fort excitant. Une pilule suffit pour une heure d'extase, deux pilules pour trois heures, et trois toute la nuit vous serez continuellement le sexe le plus long possible. Attention quand même aux cœurs fragiles!! si vous voyez des étincelles dans vos yeux, arrêtez de suite. Je vais vous dire toute la vérité: ici nous sommes seuls avec ces cent cinquante folles, elles ont réglées mille cinq cent euros pour assister au sprint final, il est hors de question de ne pas les satisfaire. Ma crédibilité se trouve en jeux ,grâce à vous ce spectacle sera de toute beauté, enfin je l'espère. Les cadeaux maintenant, les vaincus de la première joute ,se verront récompensés d'une valise complète de jouets sexuels , de multiples accessoires, enfin des sous vêtements choisis par mes secrétaires à travers le monde. Les deux finalistes qui auront réussis à découvrir leur males seront ensuite départagés par un combat singulier. Une lutte sans merci au bord de la piscine les départageras .La vaincue sera celle qui demanderas grâce. La lutte pourras se faire évidemment dans l'eau. Nous avons parmi mes brutes à coté de vous deux mètres nageurs sauveteurs pour sauver de la noyade les imprévoyants . Nous sommes terrifiés, absolument interdit devant tant de directives. Pour la première épreuve mesdames entrainez vous ,vous avez plus que quatre vingt minutes devant vous!! Des gâteries appétissantes vous attendent sur ces tables, ainsi que quelques breuvages alcoolisées ou non, à vous de choisir!!Vous avez à votre disposition dix confortables fauteuils ,la salle est immense vous pouvez vous isoler chacun de votre coté et vous entrainez dès maintenant. Le colosse Rubis restera avec vous pour vous réconfortez et éviter que vous fassiez des bêtises. Une femme ,cheveux bruns au carré se lève et demande!! et les gagnants? La Peste répond du tac au tac, vous verrez se sera la surprise ,elle sera géante. Vous avez la glace sans teint pour regarder le spectacle, que mes hommes vont donner, profitez en bien, il est impératif de terminer à cinq heure du matin ,dérogation Préfectorale oblige. A si ! j'oubliais après le spectacle, vous êtes invités ,fermement dans la propriété de notre sponsor Mr. Phallus. Nous vous offrons quarante huit heures de repos au bord de la piscine géante, ainsi que les environs magnifiques. Vos effets personnels ,ainsi que vos voitures, ont été rapatriés par nos services hôteliers. Bon!! pour les gagnants je peux vous le dire, un voyage à Venise est rajouté, trois jours de bonheur sur les canaux. En plus en ce moment pratiquement désertée de ses touristes la cité des doges est formidable à tous les points de vues. Je vous laissent ,merci de votre attention, et, à vous de jouer. Nous nous regardons ,estomaqués de tant de précisions données. Ce type soit: il est complètement fou à lier, soit c'est un organisateur génial! Nous en profitons par déguster quelques viennoiseries, quelques coupes de champagne s'ajoutent à cette récréation organisée de main de maitre. Je tire un fauteuil le plus loin possible, le tourne vers le mur, nous serons pratiquement invisibles ma chérie et moi même. Rubis nous distribua les trois pilules, je regarde ma femme!! combien j'en prend? D'abord une !! essaye!! j'en avale la première, rien du tout se passe............. Déjà deux couples s'entrainent à se connaitre, uniquement les parties sexuelles évidemment. Enlève ton pantalon!! tu crois? Ma verge à quand même grossie, cela se voit à l'œil nu.je suis nu, il faut inspecter, sucer ma bite ma chérie!! il faut que tu reconnaisse la mienne du premier coup tout à l'heure sur l'estrade!! Elle a posé son chapeau de paille, remonter sa robe, de façon à ne pas la tacher. Vas y maintenant, mets y les mains, tiens ici une petite forme ronde!! regarde bien ou elle se trouve. Mon gland est enfin démesuré, il est trop gros il ne rentre pas dans ma bouche mon chéri. Les autres compétiteurs sont déjà au travail, la brune aux cheveux noirs , au carré me regarde, intensément. Celle ci, il va falloir la surveiller de près , elle est déjà opérationnelle et décidée à l'emporter. Pourvu que ma chérie ne l'à rencontre pas au final. Je préfère perdre tout de suite, ça ne va pas!! nous allons gagner, mon chéri!!L'orgasmes arrive ,je n'ai pas le temps de l'avertir!! c'est pas grave me rétorqu'elle ,de plus cela glisse bien mieux. Mon sexe est complètement dans sa gorge, je jouis intensément, la brune écarquille les yeux, se démène de son coté, pose une pilule dans la bouche de son mari, ou ami. La jouissance arrive également, un froid regard me fusille, c'est pas gagné. Le spectacle à travers la glace sans teint bat son plein, les femmes sont véritablement déchainées, plusieurs attifées de godes monstrueux se défoncent le vagin. le spectacle est démoniaque, c'est autorisé? T'inquiètes pas ,travaille encore ma chérie, elle soupèse de ses fines mains mes glandes ,mes cuisses, le bas de mon ventre. Tout y passe, je jouis continuellement, viens ma chérie profite en, elle s'assoit sur mes cuisses ouvertes, J'enfonce mon outils démesuré, son orgasme arrive comme un pétard de quatorze juillet, illumine la pièce complètement, maintenant tous les couples vont s'y mettre de concert. Mais tout à une fin, il est temps de sonner la fin de cette récréation gustative, nous sommes nus, comme veut le protocole, les femmes sont plus belles les unes des autres. La brune surclasse ,et de loin ce bataillon de femelles actives. Je finis par avaler les deux dernières pilule, ma femme pose sa main sur mon sexe ,qui grossit démesurément, elle évalue les yeux fermés sa taille, son diamètre. C'est bon me dit 'elle je l'ai enregistré. Son corps menu ,bien fait se penche vers l'avant ,le spectacle, enfin la première partie se termine. La Peste explique la suite, les obligations des participants.la salle est en furie générale, certaines lesbiennes se caressent ,certaines avec des godes monstrueux se les enfoncent dans leurs orifices naturel, Les malabars se sont éloignés de ces furies, leurs sexes sont encore démesurés après ces quatre vingt dix minutes de folie. Ces tarées ont quand même payées mille cinq cent euros ,il va falloir les refroidir, sinon c'est l'explosion générale!!Le rideau s'ouvre..............Applaudissez ces dix couples courageux SVP.. Alors cela dépasse l'entendement, la scène est prête à être envahie, il faut la rudesse de ses hommes d main pour que cela ne dérapa plus. Nous sommes attachés comme veut la procédure, nos femmes sont recouvertes d'une sorte de foulard opaque au niveau des yeux, toutes ont préférées se mettre nues complètement, de peur de salir leurs jolies robes, on nous bâillonnent également mais la bouche. Il ne l'avait pas dit!! tant pis on joue ce jeux dangereux à l'extrême. Dans quelques instant ,peut être nous serons écartés ma chérie et moi même de cette bataille féroce, mais c'est une battante, jamais vaincue. Va t'elle réussir l'impossible? Les trois coups sont frappés. 

La Peste //Chapitre quatre.

                   Je suis en quatrième position à partir de la droite, vue de la salle.ma chérie se trouve au milieu de ces femmes genre panthères mortelles . Elle ont chacune cinq minutes pour découvrir son homme. Elles sont dispersées au hasard ,se présentent guidées par les malabars. Une jolie minette commence à me tripoter mes glandes, elle me fait mal la garce. Elle ouvre sa bouche, la sienne comparativement à celle de ma chérie est démesurée ,énorme, elle avale ma verge d'une seule traite, suce intensément ,plusieurs fois ce gland rédempteur, en tire un sperme dévastateur. Je jette un coup d'œil à gauche, ma chérie est à l'action, sa figure est déjà éclaboussée de sperme, elle se retire difficilement ça coince la verge est tellement énorme. Une serviette lui est proposée, elle refuse, elle désire vivre vivre intensément ce moment terrible, elle essaye encore suce délicieusement ce prépuce ordinaire, le type recommence à éjecter son sperme. Nous avons nous les males, dix passages à supporter, compris notre femme. Nous en sommes à la cinquième. La brune approche sans savoir quelle s'adresse à mon sexe ,sa langue ultra fine va se délecter de mon outils vengeur, elle travaille admirablement bien, elle est d'une précision diabolique, ses mains englobent mon sexe, le serre doucement, pour faire éjecter mon liquide, elle approche sa bouche , ses mains tirent enfin cette verge surmultipliée, la rentre dans sa bouche, l'aspire dans sa gorge, avant moi elle s'occupait de son homme, elle a deviné les deux males, c'est sur, et certain. .Elle me tire un orgasme de grande valeur, je n'en peut plus...elle continue les cinq minutes ne sont pas encore écoulées, c'est une formidable femmes à l'action que j'ai dessous moi. Comme elle en a le droit elle va s'empaler complètement sur moi je suis dans son anus grand ouvert, d'un mouvement saccadé je lui enfonce ma verge le plus profondément possible, c'est l'extase pour nous deux, le public apprécie fortement. sur la vidéo gesticule de plus en plus;, elle jouit magnifiquement, je n'ose pas prendre ses seins ,de toute façon je suis attaché!!Elle me susurre : à ce soir mon chéri, je te veux complètement à moi, ce soir! Toujours pas de hochements de tètes affirmatifs du coté de nos femmes. Enfin arrive la mienne, je ne bouge pas je suis pétrifié de douleur, sa bouche déborde de ce liquide affreux. Ses mains furètent mes parties vraiment intimes, elle me pince elle à deviné c'est sur, elle me chatouille à ce petit monticule de peau, quelle différance avec la brune aux cheveux sombres. Enfin, avec entrain elle va se mettre ma verge entièrement dans sa bouche, c'est gagné!!!!!!!!!!!!! A ma gauche la brune, sur son mec comme fait exprès ,elle va choisir le bon!! c'est sur!! le type et moi même nous nous regardons, je lui sourit. L'orgasme arrive sans prévenir, la!! c'est super bon, elle se détourne de moi, va s'empaler sur mon organe démesuré. Elle jouie à son tour, la foule est en délire, les différents spots vidéos retransmettent en direct les éjaculations et les orgasmes grandioses. le boss est content je le vois applaudir à tout rompre. Maintenant l'exercice se termine ,les femmes se reculent ,ils viennent les essuyer ,les rafraichir, remettre en ordre leurs chevelures, enfin les remettent en valeur. J'étais le numéro sept. Nous attendons le verdict, les femmes inscrivent les numéros sur une fiche. Je transpire à grosses gouttes, nous sommes enfin rapprochés ,tous les vingt participants à cette orgie démoniaque. Déjà quatre mauvaises nouvelles, erreurs de ces femmes pas attentives à leurs males. Trois m'ont déjà choisi, elle regrettent ,elles sont honteuses, le boss les rassurent, e n'est pas graves. Il ne reste plus que deux ,ma femme et la brune, que vont 'elles répondre? La brune donne le numéro six........c'est le bon!! reste mon épouse!!!!! elle montre son affichette!!!c'est le .....SEPT.....Nous sommes en finale!!Nous tombons dans les bras l'un et l'autre, les félicitations fusent de part et d'autre. Ma chérie et moi nous sommes enlacés ,nous ne nous quittons plus maintenant , c'est promis.

LA PESTE.// Chapitre cinq.

                      Le partage des points s'effectuent avec entrain, évidemment les deux gagnantes sont mises en valeur. Les vaincus sont redescendus de cette estrade, mélangés avec les femmes seules , ils échangent leurs ressentis. Le boss va maintenant expliquer de nouveau le jeu suivant: Mesdames et maintenant messieurs je vais vous proposer la dernière confrontation. Nous accueillons maintenant :Sophie et Zoé, merci de les applaudir chaleureusement. La salle explose littéralement, une déflagration extraordinaire se poursuit tout le long de l'estrade. Elles ne sont que cent cinquante mais, elles font du bruit comme mille. Un rideau suspendu c'est ouvert, dégageant une sorte de piscine circulaire d'une profondeur inquiétante. Cette dernière devait servir pour les entrainements de plongeurs professionnels? Oui en effet réponds le Boss, cette piscine de vingt mètres de profondeur environ e trouve être l'élément majeur de notre rendez vous avec la mort. La mort ? quelle mort? Il ne répondras pas à ma question, je suis immédiatement poussé vers le fauteuil des invités. Mon amie Zoé est confrontée à un grave dilemme, plonger dans ce trou circulaire, c'est impossible pour elle. Pas d'inquiétude à avoir!! un plongeur spécialiste des profondeurs abyssales se tiens prêt à vous secourir en cas de chute verticale. Les deux antagonistes vont se parer de leurs maillots de bains, et vont se poster sur une planche suspendue au dessus de l'eau. La brune aux cheveux courts, nommées Sophie se déplace immédiatement, mon amie Zoé la suit doucement, poussée par les clameurs. Le but mesdames est de pousser le plus vite possible votre adversaire dans le vide, si par Hazard vous tomber toutes les deux ,le combat se poursuivra dans le liquide. Pas de triche possible, des caméras sont branchées tout autour de cette piscine cylindrique ,jusqu'au fond, c'est à dire dix huit mètre cinquante exactement. Les écrans géants se sont allumés, dévoilant les deux combattantes, c'est atroce ,de voir cette scène prodigieusement irréelle. Je vous rappelle que la gagnante gagne avec la personne de son choix, un voyage à Venise. Le maitre nageur n'est pas à son poste, uniquement la bouteille d'oxygène au bord de ce bassin. Les deux antagonistes sont prêtes, l'une en face de l'autre sur cette planche de métal suspendue. La brune attaque déjà, balance une paire de gifle monumentale, Zoé manque de tomber, elle se raccroche, désespérément à cette planche. Un ouf de soulagement surgit de la foule de ses femmes avides de méchanceté. Zoé attaque ,par un coup de poing vengeur. L'autre esquive magistralement le direct du droit, et, réplique immédiatement d'une deuxième et terrible paire de gifles. Je m'approche pour l'encourager, elle est en détresse manifeste, elle saigne de l'arcade gauche. Si elle chute, personne pour aller la récupérer!! La Peste avec mansuétude me laisse approcher de la citerne transparente, c'est complètement effarent, je distingue l'abime de presque vingt mètres. Zoé me semble en perdition, la gifle l'a sonnée complètement. Néanmoins elle s'approche de sa concurrente, les bras tendus devant elle!! Sophie ne comprends tout de suite ce qui lui arrive!! Les mains de ma Zoé entourent le cou de Sophie, ils vont serrer indéfiniment ce muscle . Sophie commence véritablement à étouffer, elle réplique encore, accroche les cheveux, Zoé hurle de douleur, des touffes tombent de sa tète. Le public se trouve sur l'estrade maintenant, ces femmes hurlent ,soupèsent les chances de l'une ou l'autre. Il faut le renfort des malabars pour juguler l'envahissement de la scène. Plusieurs nanas seront écrasées par leurs congénères, mais ça continu de plus belle au dessus de la piscine. Les deux antagonistes se sont arrachés leurs dernières protection, leurs corps nus attisent encore plus la haine des spectateurs. Ci c'était des hommes, je dirais que c'est un combat de Romains, mais! ce ne sont que deux femmes fragiles. Zoé à enfin compris, les gifles ! c'est l'idéal, trois à suivre sur la jolie brune la fait chanceler enfin. Sophie commence à glisser, c'est imperceptible mais je le devine, vas y Ma chérie ,fonce ,appui sur le percuteur, elle m'a entendu son index en forme de victoire, me rassure de plus en plus. Les deux lutteuses se mettent debout, le moment est prodigieux, ces deux corps à la vue de ce monde ,vont se battre pour en terminer rapidement. Les deux corps se sont rapprochés, collées l'une à l'autre ces deux femmes luttent pour leur survie. C'est pathétique, la planche n'est pas large, elles sont en équilibre précaire, laquelle va céder? La Peste s'adresse à elles, je vous rappelle mesdames que la premier à l'eau à perdue la bataille , à condition que l'autre reste plus de cinq secondes sur la planche. Elles répondent ensemble par l'affirmative.. Zoé plus sportive que Sophie, va lui faire une sorte de prise de judo, son bras droit entoure le cou ,serre et va la basculer dans ce trou. L'autre combattante a compris que le péril mortel arrive ,sa main droite s'enfonce dans les partie génitales de ma Zoé. UN cri de douleur s'échappe de sa bouche ,elle est immonde cette adversaire!!Ce fut bref!! d'un coup Sophie glisseras d'un coup, Zoé se retiens ,son adversaire est déjà dans l'eau, La peste se mets à compter, les secondes, elles seront terriblement longues!! Un ,deux, trois, mon amie en équilibre plus que précaire commence à perdre l'équilibre, elle penche comme la tour de Pise, quatre, et...................,un grand plouf !!! trop tôt!! mon amie à coulée, rejoins Sophie, ,,cette dernière n'attendais que cela. Nous retenons notre respiration, la salle est en trance. Plus question de libertinage entre les filles, tout ce petit monde est accaparé par ce sinistre plongeon. Les caméras filment de partout, je vois les jambes battrent dans cette eau. Le dernier combat se fera dans l'eau à dix sept degrés, balance La Peste!! Ha le salaud!! cette eau n'est même pas chauffée, et au fond pas plus de onze degrés rajoute 'il. C'est un assassinat organisé, je demande à monter jusqu'au bord de cette piscine circulaire, accordé !! me lance le boss. Pas de sauveteur, donc c'est permis pour cette fois ci. 

La Peste // Chapitre six..

                    Les deux chiennes sont à la surface, les gifles pleuvent comme d'habitude de la part de la brune, Zoé dans un effort surhumain s'élève très au dessus de la surface, prends sa respiration et se dépose sur les épaules de l'autre combattante. Sophie prends la tasse, Zoé appui de plus en plus fort!! Catastrophe!!! Sophie entraine ma Zoé par le fond ,nous voyons par caméras interposées les corps couler très rapidement; Qui va remonter la première, enfin crier victoire? Je regarde La Peste, je l'interroge du regard, je peut? Je me déshabille prestement ,arrache la bouteille remplie d'air, je saute. Je suis pas assez lourd je prends les poids restés sur la margelle. Je coule à mon tour, les filles sont presque au fond de ce cylindre. Je prend de l'air, les projecteurs arrosent ce trou d'une lumière éclatante.. Je suis au fond , les deux filles sont terriblement enlacées, elles se battent encore avec l'énergie du désespoir, j'averti de mon arrivée, ma Zoé est toute heureuse de me voir, je lui donne une bouffée d'air, elle s'en réjouit immédiatement, une bouffée d'air pour Sophie, mais la je crois que c'est peine perdue. Je pousse Zoé vers la surface d'un bon coup de mes bras. Elle est sauvée. Sophie est très mal en point, je montre son visage inerte à la caméra, il lui faut des preuves au boss, la partie est gagnée. Je mets le tuyau dans sa bouche, ouvre le robinet d'air, ça ne marche pas, j'ai envoyé du gaz? quand même, j'en suis sur!! Je reprends une bouffée de cet air pas trop bon. Je vais essayer de bouche à bouche.je lui donne plutôt de mon air regénéré. Je suis gêné par ma verge toujours énorme, la pilule fait vraiment de l'effet! Tout à coup je sens quelque chose dans ma bouche.............sa langue est rentrée cotoit la mienne rageusement, elle est encore vivante. Ses yeux me regarde intensément, elle me sourit enfin, elle va me prendre mon sexe se l'enfouir dans son corps immédiatement, elle est complètement folle cette femme!! Tout est certainement filmé et en 4k svp!! Elle me fait l'amour sous vingt mètre d'eau, je résiste, Zoé doit certainement regarder bien à l'abri. Je me déleste des poids métalliques, nous remontons ensemble, complètement imbriqués l'un dans l'autre. Je fais mine de ne rien endurer, mais un orgasme fabuleux me prends maintenant mes tripes, tout mon corps est en convulsion, avec cette femme. La durée de remontée est très longue, je me dit que je ne pouvais pas, vu son état aller plus rapidement vers la surface Sa bouche s'ouvre se détache de la mienne, et semble me dire, quelque chose ,je lit sur ces lèvres, un Je t'Aime prodigieux .Nous arrivons enfin à la surface, une clameur indescriptible monte des gradins, Zoé me tends ses bras ,m'embrasse très fort? Elle à gagnée ce duel impossible. Sophie s'éclipse rapidement vers son ami, un peu plus loin. Bravo les amis me lance la Peste, mais c'est pas fini, la dernière étape maintenant ,le temps de préparer l'estrade, et je suis à vous!!!C'est quoi ce cirque?

La peste // Chapitre sept..

                 Nous sommes dans notre loge, Zoé récupère doucement, elle se prépare à se rhabiller de sa belle robe de l'autre soir. Je l'ai choisie noire pour la fin de ce passage inoubliable. Nous entendons à travers les planches de contre plaqué, les clameurs extérieures. L'ambiance continue de plus belle. Il est trois quarante du matin, de toute façon la fin de cette folie est prévue pour cinq heure au plus tard. On a frappé à la porte!!! rentrez c'est ouvert!! Le triste sire la Peste se trouve dans l'encoignure de la porte entrouverte. Sa mine réjouie nous promet encore des surprises. Bon les amis la soirées est réussie, et, cela grâce à vous. La foule de ces femmes est déchainée, entièrement soumise à notre succès. Zoé et moi nous nous regardons , qu'a t'il prévu encore? Ma petite Zoé, tu est venue ici ,pour connaitre la folie de mes chippendales? Oui évidemment!! Et bien tu vas être servi royalement .On peut connaitre le programme ? Pas pour le moment, sur la scène au dernier moment, je peut changer de structure à la dernière minute. Comme tu es belle Zoé, c'est vraie quelle est magnifique ma Zoé!! Notre malabar de service, Josuas rentre dans la petite loge, s'adresse à ma chérie, ne vous inquiétez pas, même si vous n'y arriver pas ,vous avez quand même gagner........à être connue ma belle. Dans trois minutes en scène, produit Zoé contre Josuas!! Un coup terrible nous atteins ma chérie et moi même, que vas t'il se passer encore? Le boss est d'accord pour que je puisse assister à coté de la scène cette dernière grande production. La piscine a disparue derrière un monstrueux rideau, laissant place à une estrade ,composée d'un lit très confortable , Zoé y vas sans se retourner, laissant aucun doute sur son choix et sa possibilité de victoire finale. La Peste micro en main, apaise les femmes ,ces dernières entourent cette scène, pas un centimètre de libre. Bien!!! mes amies, c'est le dernier carat pour la victoire finale de Zoé, un murmure remplit l'espace ,se transforme au fu et à mesure en bruit infernal. Il va prononcer le règlement de ce dernier jeu. Zoé est absolument magnifique, cette robe noire lui sied à ravir, ses hanches dansantes, se détachent sous les dentelles cousues certainement à la main. Ma petite Zoé, tu vas t'attaquer à un énorme défit ,et, tu as très peu de temps pour le réaliser. Je t'explique, tu devras faire éjaculer Josuas, mon second, cinq fois et, ce en moins de soixante quinze minutes. C'est le dernier record tenu par une demoiselle du Nord de la France!! Par n'importe quelle moyen tu es autorisée à le faire. Néanmoins tu as droit à un joker, homme ou femme, pour t'aider à remplir ce projet. A n'importe quelle moment tu pourras faire appel à un ou amie. As tu bien compris? Oui j'ai compris!!! As tu choisi ton joker? elle se tourne vers moi l'air interrogateur. Prends Sophie ma chérie. Jai choisie SOPHIE.............Bien.... Sophie prépare toi à être appelée, au fait es tu OK ?Si tu participes à la victoire, tu seras du voyage avec l'autre couple avec ton ami. Cette dernière saute de joie de pouvoir participer ,elle acquiesce évidemment. Un chrono géant trône au dessus du lit, Josuas est assis sur la chaise, avale quelques pilules d'excitant. Il est parfaitement prêt? sa verge est monstrueuse. Zoé lui demande de se diriger dans le fauteuil en cuir. C'est parti, la foule crie tape des mains à tous rompre, un déluge de mots atterri sur ma Zoé. Le géant noir est assis, plus ou moins allongé sur ce fauteuil, elle commence par lui prendre son vénérable sexe ,actionne la pompe, une éjaculation précoce est en tain de venir, mais il faudra l'avaler ,dans le contrat il est stipulé dans la bouche. C'est bon !!!un jet discontinu asperge la robe de ma chérie, vite avaler un peu, pas perdre une seule goutte de ce liquide. Applaudissements dans la salle. Bravo ma grande trente seconde ,pas plus. Je lui passes une serviette éponge ,elle s'essuie rapidement. Elle repart en guerre, contre le temps restant, recommence comme tout à l'heure, actionne ce sexe toujours aussi gros. Déjà quinze minutes... Zoé.. tonne La peste...le chrono tourne!!!!Elle s'approche du fabuleux outils de procréation ,ouvre sa petite bouche, comme je lui est appris, lèche avec sa langue délicatement les contours de ce gland. Ses yeux regarde les yeux de ce malabar, l'invite à l'extase, il n'en peu plus, l'érection va reprendre très vite, la langue continue se lent déconfinement de son gland, sa main gauche enserre le sexe, elle presse énormément ,sa gicle enfin, vite ouvrir la bouche!!!Cerise sur le gâteau il a un orgasme de malheur, elle continue, zut!!! non ne fait pas ça !!arrête garde en pour le troisième!!Nous sommes à tout juste trente minutes, elle a droit à un petit entracte bienvenu. Ma chérie se jette dans mes bras, elle est véritablement en pleurs, je la réconforte du mieux que je peu, je l'embrasse, du sperme sort de sa bouche, tiens!! essuie toi. Pour le troisième essai, prépare toi à te faire rentrer dedans!! Quoi? oui ma chérie il commence à saturer sur la langue. Par derrière ou par devant? Bon!! je te recommande par devant, la quatrième tu demanderas le joker et, tu passeras la cinquième ,ma petite Zoé, par derrière, peut tu te faire enculer? Oui je pense!! Il faut le faire languir progressivement, ce type, il est comme les autres, l'envie fait le bonheur. Invite le sur le lit maintenant!!!Sa verge pendouille lamentablement ,il n'est pas si malabar que ça. Il est allongé sur le dos dans le sens de la marche, Zoé s'allonge délicatement sur ce corps usé, ses lèvres remontent doucement ,du sexe au torse. La mécanique à Zoé fonctionne pas celle du géant, de sa main elle prend la verge molle, la mets dans son vagin grand ouvert. Pas réalisable pour l'instant, elle remonte sa bouche vers la gorge de l'animal en détresse, sa langue rentre techniquement parfaitement passe la vitesse supérieure, elle lui parle d'amour!! c'est certain, le déclic fonctionne, il la prends dans ses bras musculeux, la renverse, sa verge regrossie à vue d'œil ce glisse dans son orifice, elle finiras le travail de sape, à genoux sur ce male performant quand même. Ils ont un orgasme en même temps, mais elle ne perds pas de temps se retire ,vite la bouche ouverte pour avaler le précieux liquide, c'est fait sur sa langue la preuve éclatante de ce troisième essai. Mais il reste trente deux minutes pour encore deux éjaculation!! JOKER crie Zoé, elle se jette en dehors de ce monstrueux lit, Sophie attaque très rapidement, cette dernière a choisie une tactique bien différente, un fouet à la main elle va torturer le male allongé, pas de répit pour ce dernier . Elle va le fouetter pendant plus de quatre minutes interminables , il est rouge de fureur, puis sa verge gonfle démesurément, Sophie accélère, le prend à la gorge, lui colle sa bouche enflammée sur la sienne. Il réagit enfin , son sexe se durcit , il va éjaculer pour la quatrième fois en moins d' une heure. Un exploit pour lui mais aussi pour ces filles actives. Sa bouche reçoit ,comme prévue sur le contrat, un minimum de liquide, Zoé s'avance vers ce lit, tends sa bouche vers celle de Sophie reçoit un peu de liquide, et le montre au public, reste encore une fois, et c'est la victoire. Le male est complètement KO; il git sur le ventre, impossible de le retourner, vite un seau d'eau bien fraiche ,elle va le réveiller activement, plus que douze minutes...Elle enlève sa robe magnifique, des oh!! fusent de l'assistance; elle est magnifique sans la robe, le slip aussi, je le récupère au bord du lit. Le plus dur reste à effectuer, comme prévue elle va essayer l'impossible!!

La Peste // Chapitre huit..

                     C'est bon !! il s'est relevé, sa verge est encore dure, ça vaut mieux pour cet effort suprême de la part de ma chérie. Elle lui commande de se mettre à genoux les fesses droites ,le torse vers l'arrière, elle se colle devant lui, Zut !! cela ne fonctionne pas, Elle va lui mettre sous son nez son anus grand ouvert. sa Queue végète encore, elle la prends se contorsionne pour la faire rentrer dans son orifice .Le trou est tellement offert que la verge rentre tout doucement, elle devient vite dure, le géant a encore de la réserve, allez vas y, mon salaud ;il commence un peu puis accélère son mouvement de son sexe. Il est complètement dans le ventre, de ma chérie. Elle se mets à hurler de dépit, plus que trois minutes .elle fait des mouvements de va et vient, actionne cette saloperie de verge, ça vient doucement mais surement. Elle me regarde avec frayeur, j'ai mal mon chéri, il me charcute littéralement, derrière elle c'est une bête immonde qui la culbute méchamment. Je m'approche d'elle lui donne un doux baiser, la réconforte, plus qu'une minute, tu sens quelque chose? Oui! peut être!! qu' il est en train d'éjaculer ,enfin je crois, suis pas sur, en attendant il me défonce littéralement. Tu l'entends? il reste trois minutes trente Zoé!! tiens!! ma montre avance? Mon chéri il va falloir que tu m'aides un tout petit peu, descends ton pantalon, vite je sens qu'il va me culbuter et non éjaculer. Il faut maintenant l'exciter un max, donne moi vite ta queue!!vite!!dépêche toi!!allez grouille toi!! attends je demande si c'est autorisé!! Oui allez y les enfants, tant que ton homme ne se trouve pas sur le lit c'est bon!!Ma verge rentre doucement dans sa bouche, n'éjacule pas surtout, pas avant lui surtout!! il faut que ce soit uniquement son sperme dans ma bouche, tu as bien compris? Plus que deux minutes, elle fait des mouvements de hanche avant vers l'arrière, la brute accélère véritablement, la vue de mon sexe dans la bouche de Zoé, l'excite véritablement. La scène est grandiose, La Peste est subjugué devant tant de hardiesse de la part de ma chérie, il a sorti également sa verge, l'actionne devant tout le monde, les filles sont littéralement en folie. J'ai terriblement mal, sa queue est trop grosse, il risque de faire un orgasme sec, l'abruti !! Je sais pas si c'est une bonne solution; Sophie s'approche de la scène torride, se masturbe devant le malabar, simule l'orgasme, plus que une minute........C'est bon il éjacule, un cri énorme surgit de nulle part, le balaize sort de ces tripes pour la cinquième fois en soixante quinze minutes le liquide tant désiré. Attends il faut être sur, de son éjaculation mon chéri, c'est bon!!!!!!! elle se détache avec un cri de douleur, se tourne vers le sexe encore en marche, boit ce liquide restant, juste assez pour gagner!!!!!!!!!! Le boss approche , vérifie dans sa bouche , quelques gouttelettes restent sur la langue, c'est bon Zoé!! Bravo!! Sous les hourras de la foule des demoiselles, elle se retourne vers moi!! à toi mon chéri enfile ton sexe dans mon vagin cette fois ci. Ejacule un bon coup ,éclates toi, son anus est complètement écarté.je peut? oui si tu veux ,c'est permis cette nuit........

La Peste // chapitre neuf.

                La suite est dans l'indescriptible, les filles montent sur la scène, certaines entrainent le malabar dans les tréfonds de la bicoque. Le pauvre va encore souffrir. Zoé est portée en triomphe, elle est nue ,offerte à cette assemblé de femmes complètement dingues, moi de mon coté je file à notre loge ,me rhabille. Ma Zoé arrive enfin au bout de trois quart d'heure éreintée mais tellement fière. Chéri nous l'avons notre voyage. Par contre avec La Sophie cela me plait moins!!Elle se rhabille également, se refait une beauté. Nous sommes attendus en bas de l'escalier extérieur, en cachette nous allons les dix couples nous échapper vers une destination inconnue, dans la nuit quatre énorme limousines Américaines sillonneront la campagne. J'espère que ce n'est pas un traquenard sordide. Ils sont capables de tout ces mafieux.........A SUIVRE DANS LES CONDAMNES....