Momenclature de mes billets d'humeur.

Chapitre 00. Introduction de l'auteur JD.

Chapitre 01. la journée du 27/12/2020. La randonnée avec jean..............

Chapitre 02. la journée  du 28/12/2020. Les éculubrations de la société......

Chapitre 03. le nouvel an 01.01.2021.   Message de notre président.

Mon Billet d'Humeur // introduction de l'auteur. jean decier.

                          J'ai pas mal écrit depuis ce premier confinement , plusieurs écritures et pas mal de pamphlets relatant cette société divaguant à l'emporte pièce . Mon village ne fut pas épargné, rogné aux entournures , mais néanmoins tant apprécié. Mes histoires comme dirait le regretté Jacques! sont de temps en temps ,justes abracadabrantesques !! J'ai le soucis maintenant de coller au plus prêt de cette actualité prometteuse en péripéties hasardeuses . Je vais essayer , au fil des jours , des semaines peut être ! des mois de l'année 2021 de vous raconter ce futur . Comme un fil rouge , apparaitront mes sautes d'humeur , mes offensives envers cette société , mon désir de comprendre ce qui se passe, et!! peut être ! de vous le faire partager. Bonne lecture .Jean Decier. 

Mon Billet d'Humeur // le 27/12/2020.

                        Hier !! c'était dimanche , souvent le jour de rando de mon club préféré . Avec mon presque ami jean , pourquoi presque ? et pas complètement !! J'ai la fâcheuse habitude de construire une amitié au fil du temps , doucement , graduellement, pianissimo. Secrètement , je distille des marques de sympathies , peu à peu , au fil du temps qui se présente.Une amitié se construit durablement qu'au fil du temps long , finira ! peut ètre ! par devenir innaliénable . Mais la!! je crois avoir hameçonné l'individu le plus carapaçonné sur ces sentiers . Bref !! passons sur ma sincérité , faisons en sorte de performer un maximum dans l'accompagnement de ce nouvel arrivant dans ma caboche de breton. Lui!! c'est un parigot !!                 j'en suis sur !! Ce jour du seigneur , la veille des Saints Innocents , et oui !! j'y crois encore , malgré la défaillance de l'être humain , nous nous étions donné rendez vous pour une sortie en montagne. Comme d'habitude mon sac , rempli de tout ce qu'il faut pour la journée d'hiver qui se profilait devant nos galoches , attendait bien sagement dans le coffre de ma voiture .Quel bonheur de me le prendre sur mon dos tout reposé , de régler ces  souples lanières , de soupeser pour la nième fois ce copain porteur de mes joies et de mes peines  ,  pour toute ces heures de crapahutes positives. Jean , lui!! en bonne forme quoique !! il avait déjà oublié ses chaussures , un comble pour un randonneur confirmé , la sortie commençais bien !! Retour à la maison , un aller retour et quelques virages plus tard nous étions enfin sur ces traces enneigées. Quel bonheur , quelle délectation !! Une épaisse couche de glace , une pellicule de neige crissait sous nos crampons. J'adore ce bruit presque métallique, l'impression d'écraser la buche de Noël. La journée fut agréable, mon ami me proposa un raccourci, dans les bois, j'aurais du m'en douter, ce gars la à un esprit complètement tordu en matière de sentiers complexes . Il affectionne plus particulièrement le hors piste , le plus alambiqué possible !!! La quintessence de la verticalité , plus ça glisse plus cela devient considérable de conséquences peut ètre facheuses . C'est un véritable montagnard de la buche , le trappeur véritable.Son sac  de couleur olive me fait penser plus au transport de bananes , mais c'est mon Jean , l'impertubable montagnard comfirmé troisème échelon. Nous avons néanmoins passés une agréable journée, le casse croute dans la cabane Grisette la bien nommée , auprès d'un feu de bois allumé par mes soins,un grand  merci pour celui qui nous a obligeamment laissé une cagette de bois, les aliments sur la table, sans oublier la petite pinte d'alcool fort à la fin de ce sobre repas. Ce dernier véritable tord boyaux avant de refermer nos baluchons !! il ne faut pas trop en abuser , quitte à ne plus réussir à mettre les pieds dans les raquettes à neige, non !! plutôt les chaussures !! comme vous le voyez !! mon cerveau se trouve  déjà embrumé de ces vapeurs d'alcool. Une bonne douzaine de clichés plus tard , nous enjambions un délicat passage, Jean toujours devant , me conduisait  vers cette fin !!peut être tragique ? mais non !! il passera avec une réelle dextérité , ce passage étroit long de plus de quatre cent mètres  , toujours accompagné de son unique bâton métallique ,il volera presque.De mon coté , en équilibre précaire, je subis cette sente minable. Dans une randonnée, surtout l'hiver sur la glace, cela demande une certaine dextérité dans  nos méninges refroidis . Souvent , la descente tant espérée , quelques fois acrobatique se trouve être encore plus éreintante que la montée. Une chute , est toujours prévisible, mais ce jour la rien de tout cela!! à part mon ménisque droit qui fait des siennes , rien de particulier. Ah si !! une chute dans ce couloir d'avalanches avant la cabane , vivement sermonné par Jean , j'ai déménagé pas mal de neige avec moi !! Jean ne voulait pas passer par la, j'ai insisté!! et mal m'en pris , j'ai glissé de plusieurs ................mètres. Abimé ce foutu manteau neigeux !! Rassurez vous , rien de problématique, en cette saison il fait un froid de canard, -12 degrés au lever du jour, je suis un véritable amateur quand même!! Jean me le dit pas mais le pense certainement.                                                                                                                                            Quand je marche seul, je vous cache pas que je frôle parfois la correctionnelle , n 'en parlez pas à ma chérie surtout !! elle serait capable de ne plus me préparer mes chères affaires de randonnées. Mon premier billet d'humeur touche à sa fin, ah ! si!! j'allais oublier. La rencontre en fin de circuit avec ce couple de marcheurs , la femme...jolie !!  , encapuchonnée d'un magnifique pull over de qualité , cachant certainement un quatre vingt quinze b de surcroit , à moins que !! gonflée à l'hélium, cette poitrine ne soit tout simplement en ballon de baudruche hyper gonflé. Lui , APN Sony en bandoulière mitraille en automatique ,  intensément à la volée ,  les environs , nous apprenons qu'il est Breton de Nantes !! encore un!! qui se croit investi de la nationalité suprême. La seule chose de commun , en fait ! c'est le petit pain au chocolat , et non la chocolatine!! c'est dire !! jean en rajoute sur le fait que la Citoyenne Anne De Bretagne avait élue domicile dans les terres de ce château féodal .Pour résumer !! le rapprochement de la Loire atlantique à notre Bretagne millénaire c'est pas pour demain.                                                                                                                                                   La voiture se profile au bout du chemin , les crampons désarçonnés de nos chaussures, nous remballons rapidement le matériel , la nuit tombe, ma chérie m'a envoyé un texto , l'heure est complètement dépassée , je suis pour elle déjà perdu!!je la réconforte le mieux possible. Je suis à la bourre dans son programme journalier , Jean m'a fait passer un raccourci soi disant miraculeux , mon genoux c'est réveillé , une souffrance intense se fait désormais sentir ,je glisse le long de cette pente , englué dans mes batons, mes raquettes encombrantes. Je maugréais devant ce type devenu mon pire ennemi. Lui ! imperturbable à ma douleur endurée , marchait devant , peut être vexé !! je maudissais  plus tard mon réflex revanchard ,la douleur vous fait dire des âneries c'est sur !! Quelle belle journée...Merci Jean!!!..............................JD.  

Mon billet d'humeur // lundi 28/12/2020

                             Nous somme lundi , mon corps se remet petit à petit , la sortie de la veille à franchement dépareillé mon organisme musculaire. J'ai laissé Jean chez lui , ensuite , dans la nuit noire , filé rapidement rejoindre ma chérie. C'est pas mon habitude de rentrer tardivement , mais cette sortie avec Jean fut longue. 15 kms pour presque 1000 d+ , de quoi bien remplir ces heures de marche. Les nouvelles ne sont pas bonnes , JP Pernaud est parti du 13 heure , nous allons découvrir certainement un journal télévisé appauvri .Au menu aujourd'hui : encore ce fameux vaccin Américain , cette fameuse antidote miraculeuse que tout la planète attend !! Nos services soi disant performants , ont !! lisez moi bien!! vacciné 23 vieillards en fin de vie et ce , en une seule journée !! Les allemands des milliers !! le petit Israël également des milliers !! ne parlons pas des Anglais!!il va nous falloir un siècle pour guérir toute la population Française.Incroyable de médiocrité ,cette douloureuse inertie de notre administration légendaire de souplesse , a fait , pour ce coup la!  le plein véritablement d'inertie . Cela en devient presque risible , ubuesque , sauf ! qu'il faut ! quand même !! sauver le citoyen Gaulois !! Mais!! à l'allure d'un escargot !! C'est véritablement encore un Waterloo qui se profile à l'horizon, dans ce cataclysme planétaire ,comme d'habitude,  la bataille risque d'être encore perdue , comme en quarante .Nos troupes d'élites seront ravitaillées par des fonctionnaires tatillons à l'extrême .Certains vous dirons , mais c'était le jour du seigneur !! moi , je pense plutôt aux vacances , aux RTT à Aubry , peut être !!à la fameuse trêve des confiseurs! Même ! Mr. Macron se trouve à Brégançon , en net repli depuis son attaque virale , il n'est plus que l'ombre de lui même , pourvu qu'il nous revienne !! avec sa joie de vivre intensément productive !! . Je regardais ces convois de berlingots , accompagnés de motards de notre gendarmerie nationale , incroyable , filmés en long et en travers , en fait ne transportaient chacun que cinq doses au maximum . Nous sommes chez Netflix assurément, du grand guignol . Et ces pauvres diables misérablement transfusés , ces seringues pas toutes à fait droites  tenues par ces infirmières tremblantes de trouille devant les caméras !!  vous avez vu leur tète ? Les casses cou désignés d'office !! Le pistolet à vaccin mettait un temps fou à percer leur maigre squelette , leurs regards perdus en disait long sur l'aventure subie . Le summum !! ce fut après!! la haie d'honneur avec les applaudissements nourris , un véritable plébiscite de la part de ces fonctionnaires du dimanche. Ces derniers délogés de leur repos dominical, je ne parle pas du personnel soignant évidemment , mais du type délocalisé de la préfecture.                                                                                                                                                                                                  Il est là.... cravate bien droite , le complet veston bien repassé par sa bergère restée au lit , peut être accompagnée , qui sait ce qui ce passe dans leurs alcôves ? , sa coiffure gominé , il est présent , c'est un fait avéré , le bon petit produit des soi disantes grandes écoles à fabriquer des ronds de cuir . Je dis pas qu'il y a trop de bureaucratie, mais la!! trop c'est trop!! Dans les indispensables à Pujadas ce soir, le sourire se retrouvait sur toutes les lèvres. J'en avais assez , je quittais ce triste spectacle , Alain Finkielkraut ne m'attirait même plus , ce vétéran de l'impossible disparaissait de ma vue. J'étais fatigué repus déjà , et la suite ? un troisième confinement !! il ne manquait plus que ça, encore un conseil de défense demain!! la coupe est déjà pleine. Ce soir découverte de la grande bibliothèque de France !! J'ai RDV avec mes indispensables à moi pour ma survie littéraire!!!! JD.. .

mon billet d'humeur du 01/01/2021. le discours!!

              Nous sommes le premier janvier 2021 , l'année de l'espoir ? peut être que ......je n'ai pas de réponse à vous donner !!!! j'ai fini par éteindre cet écran annonciateur de tristes nouvelles , hormis ce vaccin miracle de la recherche mondiale , distribué confidentiellement , je ne vois pas cette sortie du tunnel. Ma soirée avait pourtant bien commencée , avec ma chérie , les petits fours sur la table du salon , accompagnés d'un petit porto de derrière les fagots , nous avions décidés de regarder ce message important de Mr. Le Président de la République. Cet homme jeune sans aucun enthousiasme !! je suis désolé , ne respire pas du tout la joie d'espérer ,  après Paul , Medhi et les autres , nous avions droit à Mauricette !! première personne courageuse piquousée , participante à ce  grand guignol médiatique .Dans ce combat acharné contre le virus , les Américains eux !! ont droit à Kamala Harris !! c'est dire la différence !! .Notre  chef ! soi disant des armées , nous a montré hier soir , un visage impassible de tristesse , complètement dépourvu de joie , malheureusement , l'empathie le submerge . Il est en guerre ce type ? je dis non !!                                                                                                                                            Pour ma part ,  j'attendais, un discours de  véritable combat , une vraie allégorie de paroles formidables qui sortirait de sa bouche . A la place , que de sombres présages , un visage absolument hermétique ,mais bonté divine !! que craint t'il ? les jeunes futurs propriétaires de cette planètes ne sont pas ou très peu impactées !! Nous les vieux ,(j'aime pas ce terme , mais nous sommes traités tel quel !!) ) allons laisser notre obole à ce virus , c'est à dire qu'étant périmés nous ne verrons pas la fin . Ce n'est pas la fin du monde quand même !!! Et ce logo à la fin de la retransmission ,  sorte d'emblème de cette république perdue ? .                                 Président réveillez vous !!! ne nous laisser pas sur notre faim , bataillez enfin contre tous ces partisans de la démoniaque technocratie , tous ces cols blancs de la république imbus de leur pouvoir , ces ronds de cuir affalés dans ces supposées commissions subversibles , reprenez ce leadership ,  quitte à  décider envers et contre tous ces malotrus conservateurs  d'antiquités  démodées ,mais , par pitié ,  entourez vous de véritables pointures à votre taille , pas de gentils toutous aux ordres de cet ordre catapulqué au firmament du pouvoir. Cela me fait penser au film , nous avons perdu la septième compagnie , comme en quarante, la fuite en avant, personne ne veux prendre sa responsabilité d'entreprendre. Pour cette vaccination !! n'attendez pas ces médecins soi-disant de famille, ils sont pratiquement aux abonnés absents  plusieurs jours par semaine, de toute façon les RTT sont passées par la .Je vais dire peut être une ânerie ? pourquoi ne pas faire cette vaccination, village par village, ville par ville, il suffirait de s'inscrire avant ?à suivre...........de toute façon!!  JD.